Pour oublier le temps

Par­ta­geant quelques ta­pas et si­ro­tant un mar­ti­ni, ce qui de­vait être un 5 à 7 entre amis se pro­longe sou­vent jus­qu’à tard dans la nuit au « sup­per-club » So­nar.

Le Journal de Quebec - Weekend - - SAVEURS - Amé­lie Deschênes Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

«J’ai tra­vaillé comme ser­veur et bar­man à dif­fé­rents en­droits, puis j’ai eu en­vie de dé­mar­rer une bu­si­ness en ho­no­rant mon pays, l’Es­pagne», in­dique le pro­prié­taire du Son ar Ma­rio Gal­vez.

Sis au 1147, ave­nue Car­tier, le So­nar pro­pose une al­lé­chante carte de ta­pas, ces pe­tits plats es­pa­gnols que l’on par­tage en bonne com­pa­gnie. « Ta­pas veut dire cou­vercle. Au­tre­fois, on ser­vait une tranche de fro­mage ou de jam­bon que l’on dé­po­sait sur son verre pour ne pas que les mouches entrent à l’in­té­rieur», af­firme M. Gal­vez. Voi­là l’ori­gine des ta­pas d’au­jourd’hui, qui se com­parent main­te­nant da­van­tage à de pe­tites en­trées.

On croit sou­vent, à tort, qu’il s’agit de bou­chées, mais ce sont plu­tôt de pe­tits plats qui peuvent être mi­jo­tés. L’essence de cette spé­cia­li­té es­pa­gnole est la convi­via­li­té et le par­tage. «Pour deux per­sonnes, on choi­sit sept ou huit ta­pas, et on se­ra bien re­pu», sou­ligne Pa­trick Op De Beeck, gé­rant de l’éta­blis­se­ment.

En un seul re­pas, on a l’oc­ca­sion de dé­cou­vrir les sa­veurs de l’Es­pagne, dont le ser­ra­no (jam­bon cru es­pa­gnol), la cho­ri­zo, le fro­mage man­che­go, la tor­tilla (omelette es­pa­gnole), les au­ber­gines, les gam­bas, les moules, les cal­mars, les pois chiches, la coriandre, le sa­fran, la mo­rue sa­lée, etc.

Il s’agit de re­cettes des plus tra­di­tion­nelles, puisque la mère du pro­prié­taire y ajoute son grain de sel. Fro­mage de chèvre frit, mi­jo­té de pois chiches, dattes far­cies, cre­vettes ti­grées flam­bées, gra­tin de jam­bon ser­ra­no, lé­gumes grillés, pou­let lime et ba­si­lic, pé­toncles flam­bés, olives ma­ri­nées ne sont que quelques-uns des 51 ta­pas concoc­tés par le chef Syl­vain Langlois. Ima­gi­nez le dé­fi de pré­pa­rer plu­sieurs pe­tits plats tous aus­si sa­vou­reux les uns que les autres, de les pré­sen­ter en ac­cor­dant à cha­cun une at­ten­tion par­ti­cu­lière et de les ser­vir aux clients qui sa­livent dé­jà.

De­puis sept ans, le So­nar a ser­vi plus de 250000 ta­pas. On les dé­guste à l’apé­ro, au sou­per, en fin de soi­rée, bref, à n’im­porte quelle heure de la jour­née.

En plus des ta­pas, le So­nar pro­pose des pael­las, des pâtes, des sa­lades, des plats de viande et de fruits de mer aux par­fums d’Es­pagne. «Il s’agit d’une cui­sine très ré­con­for­tante, avec beau­coup de sa­veur, mais pas épi­cée», af­firme M. Op De Beeck. On confond par­fois la cui­sine es­pa­gnole et la cui­sine mexi­caine, ce qui est une er­reur.

Pour ac­com­pa­gner ce fes­tin, on se laisse ten­ter par une san­gria mai­son ou par un mar­ti­ni que l’on si­rote sur la ter­rasse. Puis, le re­pas se ter­mine sur une note su­crée, avec un des­sert mai­son, comme le chur­ros (pâte frite avec cho­co­lat et fruits frais), la crème brû­lée, le tiramisu à l’ama­ret­to, le fon­dant au cho­co­lat ou les sor­bets ser­vis dans leurs fruits.

Le So­nar est un sup­per-club où les soi­rées se pro­longent jus­qu’aux pe­tites heures du ma­tin, et bien sou­vent sur la piste de danse. On s’ar­rête pour prendre l’apé­ro dans ce lieu d’un blanc im­ma­cu­lé qui rap­pelle la chaux des murs des mai­sons es­pa­gnoles, puis on y passe fi­na­le­ment la soi­rée. Plu­sieurs DJ viennent par­fois mettre de l’am­biance, dont DJ Cham­pion, qui est dé­jà ve­nu faire vi­brer les murs du So­nar.

PHOTO DA­NIEL MAL­LARD

Le fi­let d’agneau, les cal­mars frits, les cre­vettes ti­grées flam­bées, les lé­gumes grillés et la sa­lade de pam­ple­mousse et bleu.

PHOTO DA­NIEL MAL­LARD

Le pro­prié­taire du So­nar Ma­rio Gal­vez, ain­si que le gé­rant Pa­trick Op De Beeck.

PHOTO DA­NIEL MAL­LARD

Au So­nar, on entre pour l’apé­ro et on re­part par­fois aux pe­tites heures du ma­tin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.