Hi­ver co­mique au Qué­bec

Les Qué­bé­cois Louis Morissette, Pierre-Luc Brillant et Maxim Roy par­tagent l’af­fiche avec San­drine Ki­ber­lain et Pas­cal El­bé dans la nou­velle co­mé­die fran­çaise Ro­maine par­moins30, sor­tie dans les salles fran­çaises la se­maine der­nière. Une co­pro­duc­tion fran

Le Journal de Quebec - Weekend - - CEQUISEPASSE ÀPARIS -

MAL­CHANCE

Mis à part quelques scènes tour­nées à Paris, cette co­mé­die réa­li­sée par Agnès Oba­dia a été tour­née à Mon­tréal et dans les ré­gions de l’Abi­ti­bi et de La­nau­dière.

Le film ra­conte l’his­toire d’une Pa­ri­sienne tren­te­naire, Ro­maine (San­drine Ki­ber­lain), qui se fait lar­guer par son amou­reux fran­çais (Pas­cal El­bé) à peine ar­ri­vée à Mon­tréal. Vou­lant lui faire une sur­prise, ce­lui-ci lui avait or­ga­ni­sé un voyage au Qué­bec dans l’espoir, peut-être, de s’y éta­blir. Mais per­sua­dée que l’avion dans le­quel ils pre­naient place al­lait s’écra­ser, Ro­maine a avoué à son com­pa­gnon qu’en trois ans de re­la­tion, il ne l’avait ja­mais fait jouir… Un aveu mal­adroit à l’image de ce per­son­nage bur­lesque in­car­né avec brio par San­drine Ki­ber­lain.

Parce que Ro­maine, elle est comme ça. Elle su­bit plus qu’elle n’agit. Et la mal­chance lui colle à la peau. Mais Ro­maine ne se laisse pas faire. Sa mal­adresse fait d’ailleurs d’elle une fille di­recte.

Toute seule en plein hi­ver qué­bé­cois, elle se cogne à di­vers per­son­nages qué­bé­cois. Elle se marie à son in­su à un jeune homme (Pier­reLuc Brillant), vit quelque temps avec une hô­tesse de l’air qui a la pho­bie des avions et sa co­lo­ca­taire dé­jan­tée (Maxim Roy), en plus de se re­trou­ver par ha­sard dans le lit du troi­sième co­loc, un dra­gueur in­car­né par Louis Morissette. Des co­mé­diens qué­bé­cois qui jouent de leur ac­cent et qui, il faut le pré­ci­ser, n’ont pas été sous-ti­trés.

CLI­CHÉS

Bien que Ro­maine par moins 30 n’échappe pas à l’ima­ge­rie que se font les Fran­çais du Qué­bec (le cha­let en bois rond, les grands es­paces, les chiens de traî­neaux), le film ne souffre ce­pen­dant pas de ces quelques cli­chés qui vendent si bien le Qué­bec à l’étran­ger. Le per­son­nage de Ro­maine est tel­le­ment im­pré­vi­sible et bur­lesque qu’on ne s’étonne même pas de la voir avec un hus­ky dans les bras ou en train d’ob­ser­ver un ori­gnal au beau mi­lieu d’une fo­rêt.

La réa­li­sa­trice ar­rive d’ailleurs à bien rendre la ri­gueur des hi­vers qué­bé­cois en fil­mant le bal­let des ca­mions de dé­nei­ge­ment, le grin­ce­ment des pas sur la neige et la glace qui se forme sur la mous­tache des mes­sieurs.

Ro­maine par moins 30 de­vrait sor­tir au Qué­bec à l’au­tomne.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.