Un ro­man sur l’ap­pren­tis­sage

Dans la my­tho­lo­gie grecque, les dieux n’étaient pas de purs es­prits. Ils étaient comme les hu­mains, avec leurs dé­fauts, leurs en­vies, leur bê­tise, sauf qu’il leur ar­ri­vait des choses ex­tra­or­di­naires. Les hé­ros de Queserais-je­sans­toi? sont comme ça eux aus

Le Journal de Quebec - Weekend - - LIVRES -

Ga­brielle est blonde, jo­lie, in­tel­li­gente, comme il sied à une hé­roïne. Elle n’est pas se­cré­taire chez un den­tiste; elle fait faire des tours d’hy­dra­vion aux tou­ristes, de­puis son boat-house de Sau­sa­li­to, le coin le plus chic de la baie de San Fran­cis­co.

Mar­tin est po­li­cier à Paris. Spé­cia­li­sé dans la chasse aux vo­leurs de ta­bleaux. Mal­gré son sa­laire de flic, il crèche dans un an­cien stu­dio d’ar­tiste square Mont­sou­ris, un des coins les plus re­cher­chés de Paris.

Le vo­leur de ta­bleau, père de Ga­brielle (qui l’ignore), est un sur­homme, ou plu­tôt un homme mûr dans un corps de jeune. Il pi­lote des avions, des hé­li­co­ptères, des mo­tos de course, même une an­cienne As­ton Mar­tin ayant ser­vi dans les films de James Bond. Mais il a, lui, tout com­pris de la vie. C’est un vrai homme. Un ga­gnant.

Voi­là pour le cô­té Paris-Match qui fait rêver les mi­di­nettes.

Mais à me­sure que se dé­ploie l’in­trigue de Que se­rais-je sans toi?, on dé­couvre que le livre a d’autres di­men­sions.

« J’ai vou­lu faire un ro­man sur l’ap­pren­tis­sage de la vie, dit Guillaume Mus­so. Un livre sur la re­la­tion entre un homme de 30 ans et son en­ne­mi ju­ré qui au­rait aus­si pu être son père. J’ex­plore cette re­la­tion am­bi- güe, celle avec un en­ne­mi dont vous avez be­soin pour exis­ter. »

Dans ce tri­angle amou­reux par­ti­cu­lier, Ga­brielle vit un di­lemme : elle est for­cée de choi­sir entre ces en­ne­mis mor­tels, son père et son amant : Mar­tin, la tête forte, le coeur pur, qui ne com­prend rien aux femmes ni à lui-même...

STYLE FLUIDE

Je ne vous di­rai pas comment ça fi­nit. À la fin, les his­toires de vol de ta­bleaux n’ont plus tel­le­ment d’im­por­tance : on est dans une ré­flexion sur la peur, sur comment la peur de l’amour peut en ve­nir à gâ­cher des vies, à gâ­cher l’amour. Et cette re­cherche, elle abou­tit dans le co­ma des mou­rants...

Le style de Mus­so est fluide, ci­né­ma­to­gra­phique, pré­cis. C’est le genre de livre qu’on peut lire dans le mé­tro, sans perdre le fil ni oublier de des­cendre. À la plage ? Par-f-ait!

Que se­rais-je sans toi?, de Guillaume Mus­so, XO Édi­tions, 296 pages, 29,95 $.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.