Avoir la foi en CAR­LA

C’est en août que la chan­teuse Car­la, la jeune pro­té­gée d’Étienne Dra­peau, lan­ce­ra son pre­mier al­bum.

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS - Serge Drouin

Voi­là main­te­nant quatre ans qu’Étienne Dra­peau a dé­cou­vert le ta­lent de Car­la, jeune fille de Blain­ville, au cours d’un concours de chan­sons. La jeune ado avait alors 12 ans. « J’ai tout de suite ai­mé sa voix. De­puis ce temps, Car­la est de mes spectacles soit à titre de pre­mière par­tie ou comme in­vi­tée», com­mente Étienne Dra­peau, en en­tre­vue. « Quand j’ai dé­mar­ré ma com­pa­gnie de disques, il y a quelques an­nées, je me suis dit que je don­ne­rais la chance à d’autres ar­tistes. La pre­mière est Car­la.»

UNE CHAN­TEUSE À VOIX

Le chan­teur voit en sa pro­té­gée une nou­velle Isa­belle Bou­lay, La­ra Fa­bian ou en­core Na­ta­sha St-Pier. Le pre­mier ex­trait de l’al­bum, Si tu y crois, de­vrait faire son en­trée sur les ondes de nos sta­tions de ra­dio sous peu. La pièce est une com­po­si­tion de San­drine Roy et Étienne Dra­peau pour le texte et de Marc Du­pré pour la mu­sique. Outre ce trio, Lyn­da Lemay fi­gu­re­ra comme col­la­bo­ra­trice sur l’al­bum de la jeune Car­la.

Si tu y crois pour­rait d’ailleurs être le titre de l’al­bum en ques­tion. « C’est un beau mes­sage; dire que c’est en­core pos­sible de faire de la mu­sique en cette pé­riode dif­fi­cile », sou­ligne le chan­teur. La réa­li­sa­tion du disque se­ra si­gnée Ti­no Iz­zo (Ga­rou).

AVEC LYN­DA

Par ailleurs, Étienne Dra­peau flotte sur un nuage par le temps qui court. Il re­vient de France, où il a été l’in­vi­té de Lyn­da Lemay à l’oc­ca­sion des spectacles de la chan­teuse, à l’Olym­pia de Paris, il y a quelques jours. «C’est une ex­pé­rience dont je vais me sou­ve­nir toute ma vie, dit le chan­teur. C’est un trip que je n’ai ja­mais vé­cu jus­qu’à main­te­nant. On dit sou­vent qu’il y a des fan­tômes dans cette salle; que les Jacques Brel, Édith Piaf, les Beatles... tout le monde a chan­té là. Pen­dant mon test de son, je suis de­ve­nu tel­le­ment ému que j’en ai eu les yeux pleins d’eau. »

NER­VEUX

Puis, le jour J est ar­ri­vé. « Je n’ai ja­mais été aus­si ner­veux de ma vie.» Lyn­da Lemay a pré­sen­té le chan­teur comme «l’un des meilleurs jeunes au­teurs-com­po­si­teurs du Qué­bec». «Je voyais ça comme un vieux film de John­ny Cash. Lyn­da éclai­rée par le « spot » et moi qui l’écou­tais en cou­lisses », se sou­vient Dra­peau. Le pu­blic a ap­pré­cié.

Les di­vi­dendes ne sont pas en­core là; il est trop tôt. « Nous avons ren­con­tré beau­coup de monde; il y a eu des contacts», pré­cise Dra­peau. Chose cer­taine, son as­so­cia­tion avec Lyn­da Lemay a don­né au chan­teur le goût d’écrire. « Je pense que j’écris une chan­son aux deux jours en ce mo­ment», dit-il en ter­mi­nant.

PHOTO COUR­TOI­SIE

ÉTIENNE DRA­PEAU

PHOTO COUR­TOI­SIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.