UNDÉPÉRISSEMENTSURRÉEL

Na­tif de Londres, le réa­li­sa­teur Steve McQueen a iden­ti­fié trois in­fluences im­por­tantes qui ont mar­qué sa jeu­nesse dans les an­nées 80 : les émeutes à Brix­ton, la coupe dé­cer­née à Tot­ten­ham et Bob­by Sands.

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Liz Braun Sun Me­dia

Hun­ger

Le dé­pé­ris­se­ment à vue d’oeil de Bob­by Sands à la pri­son Maze en 1981, dont on par­lait jour après jour à la té­lé pen­dant la grève de la faim des membres de l’IRA, (Ar­mée ré­pu­bli­caine ir­lan­daise), l’a mar­qué pro­fon­dé­ment. C’est cette his­toire que Steve McQueen ra­conte dans son pre­mier long mé­trage, Hun­ger. Le trai­te­ment de cette his­toire vous lais­se­ra bouche bée.

Ce film ra­vive des évé­ne­ments ter­ribles ayant eu lieu en Ir­lande du Nord, mais il le fait d’une fa­çon équi­li­brée et avec une splen­deur vi­suelle dont on ne peut dé­tour­ner le re­gard même si on en a en­vie.

Dans le rôle de Bob­by Sands, Steve McQueen a re­te­nu Mi­chael Fassbender. Ce­lui-ci entre en scène vers le mi­lieu du film.

La pre­mière par­tie de Hun­ger nous montre la vie de pri­son­niers dans leur cel­lule et les moyens pris par ceux-ci pour pro­tes­ter. Par exemple, les dé­te­nus re­fusent de quit­ter leur cel­lule afin de faire va­loir leurs re­ven­di­ca­tions, c’es­tà-dire être re­con­nus comme pri­son­niers po­li­tiques. Ils souillent les murs de ma­tières fé­cales et re­fusent de se la­ver.

Se­lon le film, les pri­son­niers au­raient été bat­tus et contraints de prendre un bain de temps à autre.

Puisque ce film fait la part des choses en pré­sen­tant à la fois le point de vue des pri­son­niers et ce­lui des gar­diens, per­sonne n’est pré­sen­té comme un mé­chant. La vio­lence vous fe­ra ce­pen­dant trem­bler.

La der­nière par­tie du film met en scène les der­nières se­maines de la grève de la faim de Sands, grève de faim qui l’a me­né à la mort. On y montre de fa­çon dé­chi­rante un être au corps bri­sé et dont la souf­france est digne de celle du Ch­rist.

Pen­dant ce temps, on en­tend à quelques re­prises la voix de Mar­ga­ret That­cher ré­son­ner (avec un faux ac­cent), tel un bul­le­tin de nou­velles loin­tain. Une voix qui ex­plique pour­quoi le gou­ver­ne­ment bri­tan­nique ne bron­che­ra pas.

Com­plè­te­ment sur­réel!

Film de Steve McQueen: met­tant en ve­dette Mi­chael Fassbender, Liam

Cun­nin­gham et Stuart Gra­ham. À l’af­fiche.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.