«J’avais hâte d’al­ler vous vi­si­ter»

La nou­velle sen­sa­tion de la pop fran­co­phone Kate Ryan dé­barque au Qué­bec ces jours-ci pour une sé­rie de spectacles. En­fin! di­ront les fans de la chan­teuse.

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Serge Drouin Le Jour­nal de Qué­bec

De­puis un an, Kate Ryan fait dan­ser tous les ama­teurs de dance avec des re­prises comme Elle, elle l’a (France Gall) ou en­core Voyage, voyage (De­si­re­less). Une autre re­prise, Désen­chan­tée (My­lène Far­mer) avait fait un mal­heur sur les pal­ma­rès eu­ro­péens il y a quelques an­nées.

HEU­REUSE

« J’avais hâte d’al­ler vous vi­si­ter pour des spectacles », dit la chan­teuse, qui a ef­fec­tué un court pas­sage au Qué­bec l’au­tomne der­nier, his­toire de pro­mou­voir son ré­cent disque, Free. Il s’agi­ra de la pre­mière vé­ri­table tour­née en terre ca­na­dienne de la chan­teuse d’ori­gine belge.

Di­manche, la blonde ve­dette se­ra au Na­tio­nal, à Mon­tréal. Lun­di, ce se­ra au tour des gens de Trois-Rivières de la re­ce­voir à la salle J. A.-Thomp­son. La jeune femme de 29 ans don­ne­ra en­suite un spec­tacle au Ca­ba­ret du Ca­pi­tole, le 26 mai, et elle ter­mi­ne­ra son tour de piste qué­bé­cois à Sa­gue­nay, au Ca­ba­ret Opé­ra, le 27 du mois.

SUC­CÈS

Dans son spec­tacle, Kate Ryan of­fri­ra tous ses suc­cès. « Je veux que les gens dansent, que ce soit une soi­rée nice. Je pré­sen­te­rai la plu­part des pièces du disque Free, mais aus­si un mé­lange de pièces dance et pop, par­fois connues ou moins connues du pu­blic. Ce se­ra une heure et de­mie de spec­tacle avec une am­biance de par­ty », note-t-elle.

De­puis son bref sé­jour au Qué­bec, en no­vembre der­nier, Kate Ryan n’a pas ces­sé de tra­vailler. Elle a pré­sen­té des spectacles en Rus­sie, en Es­pagne et en Al­le­magne. Après sa sé­rie au Qué­bec, elle re­tour­ne­ra une fois de plus en Rus­sie, mais aus­si au Royaume-Uni et en Slo­va­quie. La chan­teuse a peu de congés, mais ne s’en plaint pas.

« Le suc­cès a mis du temps à se ma­ni­fes­ter dans mon cas. Avant de re­prendre Désen­chan­tée, la chan­son qui a lit­té­ra­le­ment lan­cé ma car­rière, j’avais en­re­gis­tré trois al­bums. Ce n’est pas moi qui vais me plaindre parce que ça fonc­tionne bien main­te­nant », ter­mine celle qui pré­pare un nou­veau disque pour 2010.

De son vrai nom Ka­trien Ver­beek, Kate Ryan est née le 22 juillet 1980 à Lim­bourg, en Belgique, d’une fa­mille de mu­si­ciens. C’est d’ailleurs une de ses tantes qui lui a mon­tré les ru­di­ments de la gui­tare. À 16 ans, elle a don­né ses pre­miers spectacles au pub de ses pa­rents. C’est en 2002 que sa car­rière a vé­ri­ta­ble­ment été lan­cée grâce à Désen­chan­tée.

PHOTO LES ARCHIVES

Kate Ryan, sa pre­mière tour­née qué­bé­coise.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.