Trois gars, une fille... et un deuxième al­bum!

Mè­ta­tuk, ce sont trois gars et une fille, ani­més d’un es­prit mu­si­cal fes­tif qu’ils nous font dé­cou­vrir sur leur deuxième al­bum, La foire aux pri­mates!

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Pierre O. Nadeau

« On a vou­lu re­pro­duire sur l’al­bum l’éner­gie de nos spectacles », dit Étienne Ber­ge­ron (basse et voix) qui, de­puis quatre ans, fait équipe avec Yan­nick Ma­zières (gui­tare et chant), Isa­belle Demers (ac­cor­déon, mé­lo­di­ca et cla­viers) et Jean-Sé­bas­tien Dar­veau (bat­te­rie, per­cus­sions et voix). Le nou­vel al­bum se dé­marque du pre­mier. « On a mis moins d’ac­cent sur la gui­tare élec­trique afin de pri­vi­lé­gier plu­sieurs nuances mu­si­cales et vo­cales. » Le ton est très va­rié, du gip­sy au reg­gae, en pas­sant par le rock et la pol­ka.

Le qua­tuor de Qué­bec en parle comme d’un al­bum fes­tif aux mé­lo­dies dan­santes et aux re­frains li­bé­ra­teurs. Le groupe Mè­ta­tuk, qui a en­re­gis­tré l’al­bum au stu­dio Mo­men­tum, à Drum­mond­ville, se ré­jouit de la com­pli­ci­té du réa­li­sa­teur Jé­rôme Bois­vert (Les Trois Ac­cords), « qui nous a per­mis d’al­ler au bout de nos chan­sons en en­ri­chis­sant cha­cune d’elles », in­siste Étienne Ber­ge­ron.

100 % FRAN­CO­PHONE

Par ses 14 nou­veaux titres, Mè­ta­tuk pro­pose un pro­duit ori­gi­nal « 100 % fran­co­phone ». Pour les membres du groupe, il est tout à fait na­tu­rel de s’ex­pri­mer dans leur langue « ma­ter­nelle en évi­tant le piège de co­pier le genre amé­ri­cain ou canadien-an­glais », in­siste le qua­tuor, qui en­tend conti­nuer de se dé­mar­quer par une dé­marche créa­tive et ori­gi­nale.

Le pre­mier al­bum, Som­nam­bule au so­leil, a tour­né dans plus de 80 sta­tions de ra­dio au Qué­bec. Ti­rant pro­fit de cette pre­mière ex­pé­rience, le groupe, qui gère lui-même sa des­ti­née — « on n’est ja­mais aus­si bien ser­vis que par nous-mêmes », a su s’as­su­rer cette fois d’un bon ré­seau de distribution.

En août 2008, les membres de Mè­ta­tuk ont eu la chance de son­der le mar­ché fran­çais lors d’une tour­née d’une di­zaine de spectacles. Le jour­nal Ouest France avait alors dé­crit Mè­ta­tuk comme « le groupe le plus ras­sem­bleur du Fes­ti­val de Di­nan (France) avec son rock bon­dis­sant ». « Par­tout, on a eu droit à un bon ac­cueil. On a réa­li­sé que lorsque les Fran­çais aiment, ils aiment! Ils ache­taient notre CD, nos chan­dails et nos tuques. On pré­voit y re­tour­ner à l’été 2010... »

DES SPECTACLES

En at­ten­dant, le groupe mul­ti­plie­ra les spectacles chez nous pour faire dé­cou­vrir ce deuxième al­bum, qui sor­ti­ra en ma­ga­sin le 9 juin.

Après son pas­sage, hier, à l’Im­pé­rial de Qué­bec, Mè­ta­tuk s’écla­te­ra no­tam­ment, le 4 juillet, au fes­ti­val Wood­stock en Beauce.

« Quand on fait un spec­tacle, il faut que ça bouge. On ne veut pas nous li­mi­ter à pré­sen­ter seule­ment des chan­sons; il faut que le pu­blic s’éclate avec nous », nous dit le groupe Mè­ta­tuk re­con­nu no­tam­ment pour ses so­los de... pou­belles!

PHOTO COUR­TOI­SIE

Le 9 juin, les membres de Mè­ta­tuk lan­ce­ront leur deuxième al­bum.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.