UN HOMME G­TÉ PAR MÈRE NA­TURE

NEW YORK | Da­niel Di Tom­mas­so se­rait-il le nou­veau Ga­briel Au­bry? Le Mon­tréa­lais de 26 ans vit un conte de fées ré­ser­vé à quelques chou­chous gâ­tés par Mère Na­ture. Man­ne­quin de­puis peu, il ac­cu­mule dé­jà les cam­pagnes de pres­tige. Il est le vi­sage choi­si p

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Marie-Joëlle Parent Sun Me­dia

Il vit dans ses va­lises et se ré­veille dans une ville dif­fé­rente tous les deux jours. «Je n’ai ja­mais eu de chez-moi, je suis épar­pillé par­tout! », ri­gole-t-il, as­sis dans un pe­tit res­tau­rant proche de son nou­vel ap­par­te­ment du Up­per East Side.

Il re­ve­nait tout juste d’Eu­rope et il re­par­tait le len­de­main pour les Pays-Bas, pour une cam­pagne de photos. De quoi étour­dir n’im­porte quel globe-trot­ter, mais Da­niel garde les pieds sur terre. «Tout ça, c’est de la chance. Je n’ai au­cun mé­rite, je ne suis qu’un mé­dium pour vendre un pro­duit, ce n’est que du bu­si­ness », dit-il en re­ti­rant ses Ray Ban ré­tro.

Il n’est pas non plus ob­sé­dé par son corps. «J’ai vu des gars comp­ter leurs ca­lo­ries à Los Angeles… Je ne pour­rais ja­mais faire ça », dit-il entre deux bou­chées de ba­gel.

Da­niel n’a ja­mais vrai­ment vou­lu être man­ne­quin. Né à Pointe-Claire de pa­rents ita­liens, il est par­ti à 17 ans étu­dier au pres­ti­gieux Choate Ro­se­ma­ry Hall, une école pré­pa­ra­toire fré­quen­tée par les John F. Ken­ne­dy, Glenn Close, Mi­chael Dou­glas et Ivan­ka Trump de ce monde. Il a été re­cru­té pour jouer au soc­cer et étu­dier le théâtre.

Il a en­suite fait ses études uni­ver­si­taires au Midd­le­bu­ry Col­lege, une uni­ver­si­té pri­vée du Ver­mont, où il a fait un bac en théâtre et ita­lien. Après un stage de pro­duc­tion à Los Angeles, il est par­ti per­fec­tion­ner son ita­lien à Flo­rence. C’est dans la rue qu’on lui a pro­po­sé d’être man­ne­quin. «Euh, non mer­ci!» ré­pon­dit-il, pré­fé­rant se concen­trer sur son ave­nir d’ac­teur.

Ce n’est qu’à son re­tour à Mon­tréal qu’il a ren­con­tré l’agence Next. Peu de temps après, il était lan­cé. On se l’est ar­ra­ché de Milan à Mu­nich. L’agence FORD le re­pré­sente à New York et à Paris. Il tente main­te­nant sa chance dans la Grosse Pomme, la mode n’est pour lui qu’une porte d’en­trée vers le mé­tier d’ac­teur. «Je ne veux pas être une star. Tout ce que je veux, c’est jouer.» Il n’adhère dé­ci­dé­ment pas à la for­mule «sois beau et tais-toi»!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.