Du­temps­pour­re­tom­ber en en­fance

la cui­sine de Ste­fa­no De re­tour au tra­vail de­puis main­te­nant une se­maine, j’ai fi­na­le­ment réus­si à ré­pondre à tous mes cour­riels et à rap­pe­ler ceux qui m’avaient lais­sé des mes­sages pen­dant mon ab­sence.

Le Journal de Quebec - Weekend - - SAVEURS -

Il y avait beau­coup d’ap­pels re­la­tifs au tra­vail et aux pro­jets, mais il y en avait aus­si plu­sieurs en pro­ve­nance de la fa­mille et des amis. En fait, mon en­tou­rage était cu­rieux de sa­voir comment s’était pas­sé le pre­mier voyage d’Emi­lia dans la mère pa­trie. Cel­le­ci a été fan­tas­tique. Et ce n’est pas parce que je suis son père que je le dis. Il n’y a peu ou pas eu de crises ma­jeures dans l’avion ou dans la voi­ture. Elle a man­gé avec ap­pé­tit ses pre­mières pu­rées en­tiè­re­ment ita­liennes. Qu’est-ce qu’un père peut de­man­der de mieux? Je dois aus­si avouer qu’en voyage, la mère qui al­laite fait tout un tra­vail pour gar­der son bé­bé heu­reux. Mer­ci, ma­man. La na­ture est bien faite.

Cette se­maine, à la mai­son comme au tra­vail, c’est le temps qui était ma prin­ci­pale pré­oc­cu­pa­tion. Je sais, je sais, ça m’ar­rive sou­vent. En fait, mes va­cances m’ont per­mis de me rendre compte qu’en gran­dis­sant, Emi­lia de­vient de plus en plus éveillée et de­mande da­van­tage d’at­ten­tion. D’où l’im­por­tance de lui consa­crer du temps. Ses mou­ve­ments sont beau­coup plus ra­pides et elle est main­te­nant ca­pable de se re­tour­ner fa­ci­le­ment sur le ventre. Elle a aus­si da­van­tage be­soin de di­ver­tis­se­ment et adore chan­ger d’en­vi­ron­ne­ment : du sol à la chaise haute, en pas­sant par le parc et en re­ve­nant à la chaise haute, c’est bien­tôt l’heure de la sieste.

Elle me re­garde alors de ses grands yeux, en riant. Elle doit par­fois se de­man­der pour­quoi je lui fais des gri­maces en pro­dui­sant des bruits bi­zarres. Les en­fants nous font re­tom­ber en en­fance, c’est un fait. Pour ju­me­ler vie de fa­mille et cui­sine nour­ris­sante, je conti­nue­rai donc, au cours des pro­chaines se­maines, à vous pro­po­ser des re­cettes qui ne de­mandent que très peu de pré­pa­ra­tion.

Je vous pro­pose au­jourd’hui un fleu­ron du fast & ea­sy, une re­cette qui ne né­ces­site même pas de cuisson. Elle se com­pose de trois in­gré­dients prin­ci­paux que vous trou­ve­rez à peu près par­tout. Il ne vous res­te­ra qu’à les as­sem­bler et à as­sai­son­ner le tout. Ce car­pac­cio est un an­ti­pas­ti par­fait pour la sai­son des bar­be­cues qui s’an­nonce, un agréable re­pas du mi­di ou une en­trée idéale pour un re­pas entre amis. À la se­maine pro­chaine!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.