d’Ariane Mof­fatt

L’am­biance était chaude et fes­tive la se­maine der­nière, au Ba­ta­clan, à Paris. À son pre­mier pas­sage sur une grande scène pa­ri­sienne,

Le Journal de Quebec - Weekend - - LA UNE -

Ils étaient près de 1000. Mille spec­ta­teurs ve­nus en­tendre celle qui chante Je veux tout sur les ondes de la ra­dio fran­çaise de­puis la sor­tie en France de son al­bum Tous les sens, en mai der­nier.

Cer­tains l’ont peut-être aus­si dé­cou­verte sur les chaînes mu­si­cales puisque son clip passe à la té­lé. Ou à La Ma­ro­qui­ne­rie, une pe­tite salle pa­ri­sienne dans la­quelle Ariane Mof­fatt s’est pro­duite en mai der­nier. À moins que ce ne soit au Jour­nal té­lé­vi­sé de 13h de France 2, où elle a été in­vi­tée il y a quelques mois.

Dans le pu­blic, de jeunes adultes, pour la plu­part âgés de 25 à 35 ans et qui, au gré des chan­sons, frap­paient des mains, le­vaient les bras ou dan­saient. Bien que plu­sieurs aient ré­pon­du pré­sents lors­qu’Ariane Mof­fatt a de­man­dé s’il y avait des Qué­bé­cois dans la salle, les spec­ta­teurs fran­çais étaient ma­ni­fes­te­ment plus nom­breux si on se fie à la puis­sance des ap­plau­dis­se­ments.

Comme l’a ex­pli­qué sur scène l’au­teure-com­po­si­trice-in­ter­prète, une his­toire d’amour com­mence à s’ins­tal­ler entre elle et le pu­blic fran­çais. Un pre­mier ren­dez-vous qui se trans­forme tran­quille­ment en une re­la­tion plus sé­rieuse.

Du­rable? On ne sau­rait le dire tout de suite, mais le pu­blic pa­ri­sien ne sem­blait pas vou­loir lais­ser Ariane Mof­fatt ren­trer à Mon­tréal.

AC­CLA­MÉE

La chan­teuse et mul­tiins­tru­men­tiste qué­bé­coise peut éga­le­ment se tar­guer d’avoir la presse fran­çaise de son cô­té.

Se­lon le ma­ga­zine cultu­rel Té­lé­ra­ma, «loin des aboyeurs types Ga­rou et Cé­line Dion que nous a en­voyés le Qué­bec de­puis 15 ans», Ariane Mof­fatt «in­jecte à la chan­son une sève nou­velle, vi­vi­fiante et ras­su­rante». En mai der­nier, le ma­ga­zine L’Ex­press a qua­li­fié quant à lui l’al­bum Tous les sens de «so­laire, vi­brant, swin­guant, doux et co­quin».

Après une dou­zaine de concerts en France, Ariane Mof­fatt clôt ce soir sa tour­née fran­çaise.

Si on se fie à l’ac­cueil qu’elle a re­çu au Ba­ta­clan la se­maine der­nière, on la re­ver­ra cer­tai­ne­ment à Paris dans un proche ave­nir.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.