Du cirque contem­po­rain au Ca­si­no

Un an après son pas­sage à La Ci­gale, la troupe qué­bé­coise Les 7 doigts de la main re­vient à Paris avec son spec­tacle Traces. Du 15 dé­cembre au 3 jan­vier, la troupe de cirque in­ves­tit le Ca­si­no de Paris, salle si­tuée à deux pas des Ga­le­ries La­fayette, du b

Le Journal de Quebec - Weekend - - CEQUISEPASSE ÀPARIS -

Cette fois-ci, on ne re­trou­ve­ra tou­te­fois pas les ar­tistes de la distribution ori­gi­nale du spec­tacle. Les cinq ar­tistes ori­gi­naux de Traces ont en ef­fet pas­sé le flam­beau à une nou­velle équipe. Mais comme leurs pré­dé­ces­seurs, les cinq nou­veaux membres sont tous di­plô­més de l’École nationale du cirque de Mon­tréal et cha­cun maî­trise plu­sieurs dis­ci­plines cir­cas­siennes.

Ceux qui ont dé­jà vu Traces le savent : le spec­tacle mé­lange ha­bi­le­ment dif­fé­rents arts de la piste et de la rue. Les ar­tistes doivent donc pou­voir à peu près tout faire et à un très haut ni­veau. Traces offre ain­si un spec­tacle de cirque contem­po­rain à sa­veur ur­baine, les arts du cirque cô­toyant le bas­ket-ball, la planche à rou­lettes, la danse, mais aus­si le pia­no et le chant.

DANS LA PRESSE

Dans la presse fran­çaise, quelques mé­dias ont d’ailleurs an­non­cé la ve­nue des 7 doigts de la main à Paris. Le Fi­ga­ro­scope les pré­sente comme « un jeune cirque très dé­com­plexé », qua­li­fiant leur spec­tacle de « concen­tré de vi­ta­li­té ».

Pour le ma­ga­zine Paris Match, Traces n’est rien d’autre qu’« une for­mule ma­gique qui re­nou­velle le cirque ». « Traces a trou­vé sa voie », ajoute l’heb­do­ma­daire, et « on en re­de­mande ».

De­puis la créa­tion de Traces en 2006 à Mon­tréal, Les 7 doigts de la main ont sillon­né le monde, s’ar­rê­tant à New York, Mel­bourne, Berlin et Bar­ce­lone. Ils se­ront d’ailleurs de re­tour en France, en mai et en juin 2010, pour quelques dates.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.