470 000 $ POUR SA GARDE-ROBE

LONDRES | Une par­tie de la garde-robe de l’ac­trice Au­drey Hep­burn, icône de la mode et égé­rie de Gi­ven­chy, a été ad­ju­gée cette se­maine pour près de 470000$ lors d’en­chères à Londres.

Le Journal de Quebec - Weekend - - STARS - Agence France-Presse

Trente-six robes des an­nées 1950 et 1960 ayant ap­par­te­nu à la co­mé­dienne bri­tan­nique fi­li­forme étaient mises en vente à Londres par les mai­sons Sotheby’s et Ker­ry Tay­lor Auc­tions. Des cha­peaux, des cein­tures ain­si qu’un grand nombre de sacs Cha­nel fai­saient éga­le­ment par­tie des lots of­ferts, aux cô­tés de lettres où elle ra­con­tait no­tam­ment le tour­nage de Va­cances ro­maines avec Gre­go­ry Peck.

La te­nue la plus re­cher­chée, une robe de cocktail en den­telle de Chan­tilly por­tée dans Comment vo­ler un mil­lion de dol­lars (1966 avec Pe­ter O’Toole), a trou­vé pre­neur à 103000$, soit trois fois l’es­ti­ma­tion, par un en­ché­reur ano­nyme.

Cette te­nue était le clou de la qua­ran­taine de pièces de la garde-robe très haute cou­ture d’Au­drey Hep­burn, mises en vente par son amie Tan­ja Star-Bus­mann, et qui avait été ex­po­sée chez Sotheby’s à Paris avant la vente lon­do­nienne. La to­ta­li­té de la col­lec­tion a réuni 465000$. Par­mi les robes fi­gu­raient des te­nues de soi­rée: plu­sieurs pe­tites robes noires par Va­len­ti­no, Eli­za­beth Ar­den et, bien sûr, Hu­bert de Gi­ven­chy, qui di­sait d’elle: «Au­drey s’est fa­çon­née un style. C’est elle qui choi­sis­sait ses mo­dèles.»

La moi­tié des pro­fits de la vente se­ront re­ver­sés au Fonds Au­drey Hep­burn pour l’en­fance, créé à la mé­moire de celle qui fut am­bas­sa­drice de l’UNICEF.

PHOTOS REUTERS ET AP

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.