IN­VIN­CIBLES

Avec la pa­ru­tion, sur DVD, de la sé­rie com­plète Les in­vin­cibles, Fran­çois Létourneau et Jean-Fran­çois Ri­vard bouclent la boucle une fois pour toutes avec leur po­pu­laire sé­rie.

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION - Serge Drouin Le Jour­nal de Qué­bec

« Je pense qu’il ne peut plus rien se pas­ser après ça, dit Létourneau en riant. L’idée de la sor­tie de ces DVD est in­té­res­sante. Le cof­fret contient toute la sé­rie, ce qui per­met aux gens qui l’ont man­quée ou ra­té quelque épi­sodes de se re­prendre; et il com­prend aus­si les bandes des­si­nées qui ont ac­com­pa­gné la sé­rie. » Ces bandes des­si­nées ont été créées par l’ar­tiste Jean-Sé­bas­tien Du­ber­ger.

Fran­çois Létourneau n’en dé­mord pas: même si les fans des In­vin­cibles ré­clament une qua­trième sai­son, il n’y au­ra pas de suite. Les in­vin­cibles, c’est vrai­ment fi­ni. Vaut mieux se re­ti­rer dans la gloire... Et, se­lon Létourneau, le pu­blic garde de bons sou­ve­nirs de Lyne-la-pas-fine et de cette scène où son P.A. se fait don­ner la fes­sée par son père (Ger­main Houde). « Les gens ai­maient dé­tes­ter P.A. même s’il n’était pas si pire que ça, se dé­fend Létourneau. La scène de la fes­sée était vrai­ment toute dé­si­gnée pour Ger­main Houde. »

LA SÉ­RIE

C’est au tour­nant de l’an 2000 que Ri­vard et Létourneau ont eu le goût d’écrire cette sé­rie. Le pre­mier ve­nait du court mé­trage, l’autre du théâtre. « C’est Jean-Fran­çois qui a eu l’idée de quatre gars qui laissent leur blonde en même temps. Moi, j’ai com­plé­té l’idée avec cette his­toire de bra­ce­lets et tout s’est en­chaî­né », ra­conte Létourneau. Le pro­jet a bien failli ne pas fonc­tion­ner puis­qu’il est pas­sé dans les cor­ri­dors de TQS et TVA avant d’at­ter­rir à Ra­dio-Ca­na­da. C’est Ma­rio Clé­ment, alors grand pa­tron du ré­seau d’État, qui a fi­na­le­ment don­né le feu vert au pro­jet. Létourneau rap­pelle que cha­cun des épi­sodes s’écri­vait en al­ter­nance « Jean-Fran­çois écri­vait, en exemple, le pre­mier bloc, moi le se­cond, Jean-Fran­çois, le troi­sième et ain­si de suite. Comme nous n’avions ja­mais écrit pour la té­lé, je me rap­pelle avoir écou­té For­tier et dé­cor­ti­qué les épi­sodes pour sa­voir com­bien de temps du­rait un bloc », note Létourneau.

LE COF­FRET

Le cof­fret des In­vin­cibles contient les 35 épi­sodes de la sé­rie – les trois sai­sons – ain- si que les suppléments sui­vants : la re­vue de tour­nage de la pre­mière sai­son, du Meilleur et pour le pire (sai­son 2 ) et L’en­vers des in­vin­cibles (sai­son 3) . Il y a aus­si cette bande des­si­née, une pièce de col­lec­tion.

Ri­vard et Létourneau plan­che­ront sur un nou­veau pro­jet-té­lé après les Fêtes. « Il est trop tôt pour dire quel uni­vers nous abor­de­rons ,» note Létourneau, qui garde se­cret ce fu­tur pro­jet.

Pa­ral­lè­le­ment à ce pro­jet duo, Létourneau mène deux pro­jets so­los. Un de ces pro­jets concerne le théâtre; l’autre : mo­tus et bouche cou­sue. Faut dire que Létourneau n’a pas chô­mé de­puis la fin des In­vin­cibles en­fi­lant coup sur coup un rôle dans Les grandes cha­leurs, le pre­mier film de So­phie Lo­rain, et ce rôle de comp­table dans Les hauts et les bas de So­phie Pa­quin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.