Éco­tou­risme dans le Tri­angle du ca­fé

CALARCA, Co­lom­bie | Des monts qui culminent à 1 500 m, des val­lées pro­fondes plan­tées de bam­bous géants, des ver­sants cou­verts de plan­ta­tions ca­féières et puis, par­tout, des fleurs et des oi­seaux. Le Tri­angle du ca­fé est d’une en­voû­tante beau­té qui lui vi

Le Journal de Quebec - Weekend - - TOURISME -

Cette ré­gion co­lom­bienne si­tuée dans le centre-ouest du pays se ca­rac­té­rise par une agri­cul­ture flo­ris­sante. Mais la pro­duc­tion de ca­fé connaît éga­le­ment ses aléas.

Alors que le consom­ma­teur dans le monde oc­ci­den­tal peut payer sa tasse de ca­fé plu­sieurs dol­lars, le pro­duc­teur, lui, ne re­çoit que quelques cents pour le ca­fé que né­ces­site la pré­pa­ra­tion de cette même tasse.

Les crises en­traî­nées par la fluc­tua­tion des cours mon­diaux du ca­fé ont ain­si ame­né les culti­va­teurs co­lom­biens à di­ver­si­fier leurs pro­duc­tions.

Ce sont des ran­gées de ba­na­niers (ba­nane plan­tain) qu’on plante pour dé­li­mi­ter les par­celles de ca­féiers. Par­tout, on mul­ti­plie aus­si les plan­ta­tions de bam­bous géants dont les troncs sont uti­li­sés comme ma­té­riau de construc­tion. Mais sur­tout, dans toute la ré­gion, se sont dé­ve­lop­pées les struc­tures d’ac­cueil de tou­ristes.

HÉ­BER­GE­MENT À LA FERME

Du cô­té de Calarca et d’Ar­me­nia, nom­breuses sont les fermes (ap­pe­lées fin­cas ou ha­cien­das) qui se sont orien­tées vers l’agro­tou­risme.

Les vi­si­teurs se trouvent ain­si à sé­jour­ner en plein mi­lieu des plan­ta­tions de ca­féiers dans des mai­sons an­ciennes conformes à l’ar­chi­tec­ture tra­di­tion­nelle de la ré­gion.

C’est le cas par exemple de la fin­ca Los Gi­ra­soles, sise à Mon­te­ne­gro, dont les an­ciens bâ­ti­ments ont été conver­tis en chambres toutes do­tées du confort de base.

Il en est ain­si de ce qui était la mai­son prin­ci­pale, mais éga­le­ment d’une an­nexe qui ser­vait au­pa­ra­vant à lo­ger les ou­vriers. Un autre bâ­ti­ment, do­té d’une vaste ga­le­rie ou­verte sur les plan­ta­tions, abrite la cui­sine et le res­tau­rant.

Le ma­tin, on peut être ré­veillé par les cris de bandes de per­ro­quets ve­nant prendre pos­ses­sion des arbres qui om­bragent le do­maine. En sai­son, dès le le­ver du jour, ce sont aus­si les cueilleurs de ca­fé qui égaient

les plan­ta­tions.

SPORTS ET DÉ­COU­VERTES

Dans cette na­ture luxu­riante, non loin des fermes agro­tou­ris­tiques, sont pro­po­sés plu­sieurs types d’ac­ti­vi­tés de sport ou de dé­cou­verte.

Des ran­don­nées tant à pied qu’à che­val sont of­fertes, tout comme des bains dans des eaux ou des boues ther­males ou en­core des mas­sages.

La dé­cou­verte thé­ma­tique mise de l’avant de­meure évi­dem­ment axée sur le ca­fé. In­con­tour­nable est ain­si le RECUCA ( Re­cor­ri­do de la cultu­ra ca­fe­te­ria), un cir­cuit pro­po­sé sur la fin­ca La Cha­po­le­ra, à Calarca, per­met­tant de com­prendre le cycle de la pro­duc­tion du ca­fé, de la pé­pi­nière jus­qu’à la dé­gus­ta­tion.

Ce­la se passe sur une ferme tra­di­tion­nelle, où tout a été pen­sé pour ac­cueillir les vi­si­teurs avec cha­leur et gen­tillesse.

Ce sont d’ailleurs ces deux termes qui me re­viennent quand il s’agit de qua­li­fier la po­pu­la­tion co­lom­bienne, qu’on la dé­couvre lors de telles vi­sites ou tout sim­ple­ment dans les bou­tiques ou en­core dans les villages à l’oc­ca­sion du mar­ché heb­do­ma­daire par exemple.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.