Ce n’est qu’un AU RE­VOIR

«La fé­bri­li­té et une sorte de naï­ve­té ha­bi­taient tous ceux qui ont par­ti­ci­pé à la nais­sance du Mu­sée de la ci­vi­li­sa­tion. Le soir de l’ou­ver­ture, le 19 oc­tobre 1988, on avait le sen­ti­ment de vivre un mo­ment unique et, en même temps, on se di­sait : “Ça pass

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSÉE DE LA CIVILISATION - De­nise Mar­tel

Au mo­ment où vous li­sez ces lignes, celle qui était di­rec­trice gé­né­rale de l’ins­ti­tu­tion de­puis neuf ans est re­trai­tée de­puis moins de 24 heures. Claire Si­mard a quit­té son poste hier, avec le sen­ti­ment du de­voir ac­com­pli, mais, di­sait-elle dans les jours pré­cé­dant son dé­part, avec une peine d’amour.

« J’ai la chance d’être en­core en amour avec le mu­sée après 22 ans! Je me consi­dère comme pri­vi­lé­giée d’avoir pas­sé au­tant d’an­nées dans un mi­lieu aus­si ex­tra­or­di­naire, tant pour le dé­cor que pour l’équipe! De toute fa­çon, ce ne sont pas des adieux, j’y re­vien­drai. Je le laisse au mo­ment où ça marche très bien. La per­sonne qui me suc­cé­de­ra pren­dra la mai­son en ordre », as­sure-t-elle.

« En 21 ans, le Mu­sée de la ci­vi­li­sa­tion a ac­cueilli près de 14 mil­lions de vi­si­teurs et les der­niers son­dages font part d’un taux de sa­tis­fac­tion de 98 %! Cette an­née est très bonne. Seule­ment 5 % moins de vi­si­teurs qu’en 2008, qui était une an­née vrai­ment ex­cep­tion­nelle avec le 400e an­ni­ver­saire de Qué­bec. C’est ex­cellent! À lui seul cet été, le jar­din VER­Tiges sur les toits a at­ti­ré près de 300 000 vi­si­teurs », pré­ci­set-elle.

En­trée comme di­rec­trice des ex­po­si­tions iti­né­rantes et tem­po­raires le 28 juillet 1987, elle ra­conte que Ro­land Ar­pin, di­rec­teur gé­né­ral de l’époque et men­tor du mu­sée, lui avait com­man­dé une pro­po­si­tion de pro­gram­ma­tion pour l’ins­ti­tu­tion qui ou­vri­rait ses portes 15 mois plus tard. Un dé­fi in­ima­gi­nable au­jourd’hui...

« La pre­mière fois que j’ai vu ces im­menses salles en­tiè­re­ment vides, j’ai res­sen­ti l’équi­valent de ce que vous ap­pe­lez le syn­drome de la page blanche... » se rap­pelle-t-elle avec amu­se­ment. Par la suite, elle af­firme avoir oc­cu­pé tous les postes de di­rec­tion, sauf ce­lui de l’ad­mi­nis­tra­tion.

À 62 ans, la di­rec­trice gé­né­rale avait le choix entre re­nou­ve­ler son contrat pour trois an­nées ou re­joindre son conjoint dé­jà re­trai­té et pro­fi­ter de la vie. « Di­ri­ger une ins­ti­tu­tion comme le Mu­sée de la ci­vi­li­sa­tion de­mande beau­coup de temps et d’éner­gie. Après mûre ré­flexion, j’ai choi­si de pas­ser le flam­beau à la jeune gé­né­ra­tion pour pro­fi­ter de ma vie et des miens », dit celle qui par­ta­ge­ra son temps entre Qué­bec et No­treDame-du-Por­tage, où elle pour­ra, entre autres, culti­ver une de ses pas­sions, le jar­di­nage.

Avant de quit­ter, Claire Si­mard a gen­ti­ment ac­cep­té de nous faire part de ses coups de coeur, en nous mon­trant ses « jar­dins se­crets » au cours d’une vi­site ex­clu­sive dans les cou­lisses du Mu­sée de la ci­vi­li­sa­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.