CHAN­TAL LA­CROIX, LA FÉE DES ÉTOILES

MON­TRÉAL | Chan­tal La­croix, re­con­nue pour sa gé­né­ro­si­té pro­ver­biale, a pris en main le Noël de la fa­mille Du­gal-Ga­rié­py, ce­lui des membres de l’or­ga­nisme AVRDI qui veille à l’in­té­gra­tion des per­sonnes men­ta­le­ment han­di­ca­pées, puis ce­lui des Pe­tits Frères

Le Journal de Quebec - Weekend - - FULL CULTURE - Danièle L. Gau­thier La Presse Ca­na­dienne

Les Du­gal-Ga­rié­py, tou­chés par la grave ma­la­die d’un de leurs six en­fants, les Oriol, dé­ci­més par l’in­cen­die de leur mai­son, les per­sonnes at­teintes de dé­fi­ciences in­tel­lec­tuelle et les gens âgés sans fa­mille se sou­vien­dront de leur Noël 2009. André Ro­bi­taille, à titre d’ami et d’ad­joint pour l’émis­sion du 21 dé­cembre, et Chan­tal pro­cu­re­ront un week-end fa­mi­lial de rêve aux Du­gal-Ga­rié­py et une soi­rée de danse aux membres de l’AVRDI. Point culmi­nant de la soi­rée : Maxime Lan­dry, de Star Aca­dé­mie, in­ter­pré­te­ra quelques airs de cir­cons­tance.

La se­maine sui­vante, Chan­tal se re­trouve chez les Pe­tits Frères des pauvres où, ai­dée de la cha­leu­reuse soeur An­gèle, elle dis­tri­bue­ra re­pas et ca­deaux sous les re­gards éba­his des in­vi­tés qui ont peine à conte­nir tant de bon­heur. Puis, ar­ri­ve­ra Mi­chel Lou­vain pour scel­ler ce mo­ment d’al­lé­gresse.

Quant à Mme Oriol et ses quatre en­fants, confi­nés dans une chambre d’hô­tel pen­dant qu’on re­cons­truit leur mai­son, la fée Chan­tal réus­sit à al­lé­ger cette épreuve en leur ré­ser­vant plu­sieurs sur­prises.

PHOTO LES ARCHIVES

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.