BRAD PITT EN PRO­FES­SEUR MO­RIAR­TY ?

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA SHERLOCK HOLMES -

LONDRES | Est-ce que Sher­lock Holmes croi­se­ra le fer avec un membre du com­man­do des bâ­tards dans un pro­chain film?

Plus tôt cette an­née, la ru­meur vou­lait que Brad Pitt, qui était en ve­dette dans le film Snatch, de Guy Rit­chie, joue le rôle de l’en­ne­mi ju­ré de Holmes, le pro­fes­seur Mo­riar­ty, dans une in­évi­table suite.

Les ci­néastes, ce­pen­dant, ne disent pas si le per­son­nage de Mo­riar­ty se­ra dans un pro­chain film ou qui pour­rait le re­pré­sen­ter. « La ques­tion est en­core sans ré­ponse, nous avons donc dé­ci­dé de la mettre de cô­té », ex­plique le réa­li­sa­teur Joel Sil­ver.

« Pour­tant, re­con­naît-il, je pense qu’il y a un po­ten­tiel pour en faire une fran­chise et que les chances sont très bonnes. »

Dans le film qui se­ra dans les salles le jour de Noël, Mo­riar­ty n’ap­pa­raît que comme une ombre avec une voix dé­gui­sée. « Je pense que nous avons es­sayé très fort pour que le pu­blic croit qu’il pour­rait y avoir plus qu’une seule his­toire, si­gnale Sil­ver. Es­pé­rons que le pu­blic ai­me­ra, qu’il s’ap­pro­prie­ra le film et que nous pour­rons pour­suivre notre voyage. »

Alors que les pro­duc­teurs sont plu­tôt ca­chot­tiers au su­jet des pers­pec­tives d’ave­nir de la fran­chise, on sait qu’un scé­na­rio pour un deuxième film est en cours d’écri­ture, juste au cas...

Dans l’in­ter­valle, sans Mo­riar­ty pour contra­rier Holmes, le nou­veau film mise sur Mark Strong ( Bo­dy of Lies) dans le rôle du sa­ta­nique Lord Bla­ck­wood.

« En ne mon­trant pas le per­son­nage de Mo­riar­ty, vous créez quelque chose de beau­coup plus in­té­res­sant parce que vous ne pou­viez pas avoir un Mo­riar­ty qui trem­pait dans les sciences oc­cultes, ex­plique Strong. C’est en un sens plus in­ven­tif. »

— Ke­vin William­son

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.