LE TOP DES STARS À SCAN­DALES

Tout le monde est cé­lèbre au­jourd’hui, et c’est là le plus im­por­tant chan­ge­ment dans la vie des cé­lé­bri­tés de­puis l’aube du 21e siècle.

Le Journal de Quebec - Weekend - - LES TOP DELADÉCENNIE - Agence QMI

Cé­lé­bri­tés du monde en­tier, ma­ni­fes­tez­vous! Que vous soyez la der­nière per­sonne sur l’île, que vous chan­tiez de tout coeur à la té­lé pour Si­mon ou sim­ple­ment que vous met­tiez en ligne de splen­dides images de votre der­nière beuverie sur Fa­ce­book, il y a en­fin un en­droit ou vous et toutes vos co­ve­dettes peuvent être une lé­gende... dans leur ima­gi­na­tion. N’ayez crainte: les ru­meurs que vous ne gé­né­rez pas vous-mêmes le se­ront par TMZ et le Na­tio­nal En­qui­rer.

Tou­te­fois, la dif­fé­rence ma­jeure entre votre ar­res­ta­tion en état d’ébrié­té et celle de, oh, di­sons Paris Hil­ton, c’est que les gens fi­ni­ront par oublier la vôtre. Le pro­blème d’être une ve­dette de l’heure, même si vous n’êtes cé­lèbre qu’à cause de votre cé­lé­bri­té, c’est que votre manque de ju­ge­ment reste pré­sent à l’es­prit des gens très long­temps.

MAU­VAIS SU­JETS

En ce mo­ment, la cé­lé­bri­té glo­bale gé­né­ra­li­sée est la seule rai­son qui ex­plique que nous connais­sions les noms de Jon Gos­se­lin, Le­vi Johns­ton ou Mi­chael Lo­han, trois grands es­prits qui sont les exemples par­faits du genre de per­sonne contre qui votre mère vous met­tait en garde.

Cha­cun de ces trois hommes, pour au­tant qu’on puisse le dé­ter­mi­ner, est cé­lèbre parce qu’il est idiot. Est-ce vrai­ment le mieux que notre culture peut faire? La dé­cen­nie qui s’achève nous a of­fert une ré­colte ex­cep­tion­nelle de com­por­te­ments stu­pides de la part de nos ve­dettes. Ce qui est vrai­ment in­quié­tant, tou­te­fois, c’est qu’on di­rait que la ma­chine s’em­balle et que la ten­dance s’ac­cé­lère.

Au tour­nant du siècle der­nier, le monde en­tier était sous le choc lorsque la vi­déo XXX de Pa­me­la An­der­son a été ren­due pu­blique. À peine quelques an­nées plus tard, Bette Mid­ler dé­cla­rait « Je ne pen­sais ja­mais voir le jour où quel­qu’un peut faire un film porno, le mon­trer au monde en­tier et y sur­vivre. » Mais c’est bel et bien ce qui s’est pro­duit.

LA COURSE AUX GAFFES

De nos jours, les vi­déos ex­pli­cites sont non seule­ment mon­naie cou­rante, mais elles sont de­ve­nues un ou­til pu­bli­ci­taire d’une ef­fi­ca­ci­té monstre. Il ne se­rait pas surprenant que les as­soif­fés de gloire se mettent bien­tôt à avouer qu’ils aiment faire l’amour avec les ani­maux de la basse-cour. Ils veulent et au­ront leur page cou­ver­ture de ma­ga­zine, même s’il s’agit de Vache Heb­do.

Il est presque im­pos­sible d’ima­gi­ner que la car­rière d’un ac­teur puisse sur­vivre à une crise d’image comme celle qu’a connue Mel Gib­son en 2006. Sou­ve­nez-vous des ac­cu­sa­tions de conduite en état d’ébrié­té et de son mo­no­logue an­ti­sé­mite au poste de po­lice... Main­te­nant, plus per­sonne ne semble s’en sou­cier.

Que ce soit la fo­lie du geste de Brit­ney qui se fait ra­ser la tête, Amy Wi­ne­house qui vo­mit sur scène ou la triste et lente dé­chéance de Lind­say Lo­han, tout ce­la est tel­le­ment dé­pas­sé.

Les ac­teurs et les chan­teurs font la file pour qu’on les pho­to­gra­phie ti­tu­bant hors d’une dis­co­thèque à moi­tié nus. On di­rait même que plu­sieurs bous­culent pour pas­ser de­vant.

Dans ce contexte, quelle im­por­tance ont vrai­ment les ré­sul­tats d’un son­dage pen­dant le Thanks­gi­ving se­lon le­quel Ka­nye West était le « plus gros din­don de l’an­née »? Dans quelques mois, son in­ter­rup­tion du dis­cours de re­mer­cie­ment de Tay­lor Swift aux Vi­deo Mu­sic Awards se­ra sur­pas­sée par autre chose.

Peut-être que Ma­don­na al­lai­te­ra un gib­bon? Peut-être que Li­ly Al­len cra­che­ra sur Oprah?

Peut-être se­rons-nous té­moins de ri­fi­fi à la cé­ré­mo­nie des Os­cars ou, pire, un scan­da­leux scan­dale im­pli­quant les che­veux de Do­nald Trump.

Peut-être même ver­rons-nous une vi­déo XXX im­pli­quant Car­rie Pre­jean, un opos­sum baptiste et un tro­phée de concours de reine de beau­té.

Ça pour­rait ar­ri­ver...

MICHAELJACKSON

AN­GE­LI­NA JO­LIE ET BRAD PITT

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.