UNE VILLE

LAS VE­GAS | Le Cirque du So­leil s’ap­prête à écrire une nou­velle page de l’his­toire d’amour entre El­vis et Las Ve­gas. Plus de trente ans après sa mort, l’es­prit du King n’a ja­mais vrai­ment quit­té la ca­pi­tale du jeu, en­core mar­quée en plu­sieurs en­droits par

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS - Da­ny Bou­chard

Dans toutes les bou­tiques de la ville, on le voit sur des tasses, des por­te­clés, des af­fiches, des sta­tuettes et on cé­lèbre en­core des ma­riages « à la El­vis », mais l’es­prit du King plane tou­jours sur cer­tains lieux où il a vé­cu cer­tains des plus beaux mo­ments de sa vie et de sa car­rière.

Pour la pre­mière fois, en avril 1956, El­vis s’est en­ga­gé à chan­ter pen­dant quatre se­maines à l’hô­tel New Fron­tier (fer­mé et dé­mo­li en 2007), mais il n’y est fi­na­le­ment res­té que pour la moi­tié du contrat.

Au dé­but des an­nées 60, il avait l’ha­bi­tude de fré­quen­ter le Sa­ha­ra, pro­prié­té de Milton Prell, un ami du co­lo­nel Par­ker.

Le Sa­ha­ra existe tou­jours, mais il est confi­né dans un sec­teur du Strip où le dé­ve­lop­pe­ment est moins ac­tif et où les tou­ristes sont moins nom­breux.

Il y a aus­si le Alad­din. C’est dans une suite de cet hô­tel-ca­si­no, ven­du en 2003 à Pla­net Hol­ly­wood, qu’El­vis et Pris­cil­la se sont ma­riés le 1er mai 1967.

L’IN­TER­NA­TIO­NAL HO­TEL

Mais c’est à l’In­ter­na­tio­nal Ho­tel (ven­du à la chaîne Hil­ton en 1970 et re­bap­ti­sé Las Ve­gas Hil­ton en 1971) qu’El­vis a vé­ri­ta­ble­ment lais­sé sa trace.

Le 31 juillet 1969, il y a don­né le pre­mier concert d’une pre­mière sé­rie de spectacles.

Il y est re­tour­né en jan­vier et août 1970, en jan­vier et juillet 1971, en jan­vier et août 1972, en jan­vier et août 1973, en jan­vier et août 1974, en mars, août et no­vembre 1975 (la ma­jo­ri­té des spectacles pré­vus en août ont dû être an­nu­lés), et en dé­cembre 1976.

El­vis y a don­né des cen­taines de spectacles à gui­chets fer­més de­vant 2,5 mil­lions de spec­ta­teurs, comme en té­moigne une plaque po­sée au pied de sa sta­tue à l’en­trée de l’hô­tel.

« Chaque per­sonne qui vient ici nous parle d’El­vis », té­moigne Rick White, vice-pré­sident en charge du mar­ke­ting et des spectacles de l’hô­tel-ca­si­no.

À l’ori­gine, la sta­tue en ques­tion était ins­tal­lée dans le lob­by de l’hô­tel.

« Il y a quelques an­nées, quand nous avons re­mo­de­lé le lob­by, nous avons re­mi­sé la sta­tue pen­dant deux mois. Les gens nous ap­pe­laient pour nous en­gueu­ler et nous me­na­cer », ra­conte M. White en sou­riant.

On dit qu’à l’époque, une per­sonne sur deux qui vi­si­tait Las Ve­gas ve­nait pour y voir El­vis.

Le King fré­quen­tait les res­tau­rants de l’hô­tel et échan­geait avec les em­ployés.

« Il ne de­man­dait rien de plus que les autres stars, à part peut-être quel­que­suns de ses plats fa­vo­ris », sou­ligne M. White.

COMME À L’ÉPOQUE

Au fil du temps, les 1 700 sièges de la salle ont été rem­pla­cés et le re­cou­vre­ment de la scène a été chan­gé, mais la confi­gu­ra­tion de la salle et la scène elle-même sont res­tées telles quelles.

« On sent quelque chose de spé­cial sur cette scène-là. Tous les chan­teurs qui ont y sont pas­sés se rap­pellent que c’était la scène d’El­vis », confie M. White, de­bout de­vant les ran­gées de sièges vides.

En cou­lisses, de chaque cô­té de la scène, le plan­cher d’ori­gine, en lattes de bois, est en­core vi­sible.

À part quelques me­nus tra­vaux, la loge d’El­vis au sous-sol (avec un pe­tit bar) est res­tée presque iden­tique à ce qu’elle était à l’époque.

Se­lon Rick White, El­vis avait aus­si l’ha­bi­tude, avant et après les spectacles, de re­ce­voir ses amis dans une toute pe­tite pièce, sous la scène, avec des es­ca­liers qui per­met­taient d’y ac­cé­der di­rec­te­ment. Sombre et som­mai­re­ment amé­na­gée, la pièce en ques­tion existe tou­jours.

El­vis a trans­for­mé Las Ve­gas et il a mar­qué à tout ja­mais l’his­toire du Hil­ton.

« La pre­mière per­sonne à avoir pré­sen­té un spec­tacle ici a été Bar­bra Strei­sand, en­suite il y a eu El­vis. À l’époque, nous étions le plus grand hô­tel au monde, avec les deux plus grandes stars du show-bu­si­ness », rap­pelle M. White. En mars pro­chain, le Las Ve­gas Hil­ton crée­ra un « Fes­ti­val El­vis », avec des per­son­ni­fi­ca­teurs et des concours.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.