LES GIRLS SE JOIGNENT AUX BOYS

MON­TRÉAL | Deux ac­trices de ta­lent aus­si femmes de théâtre ont plon­gé dans l’ex­pé­rience té­lé­vi­suelle des Boys avec joie. Syl­vie Léo­nard et Pas­cale Mont­pe­tit parlent de leur mé­tier avec la pas­sion et la fer­veur d’une équipe de ho­ckey qui s’en va ga­gner la

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS - Mi­chelle Cou­dé-Lord

«Il y a quelque chose d’agréable dans la co­mé­die, car tu n’as pas à te dé­chi­rer le coeur en 1000 miettes», ré­vèle Syl­vie Léo­nard. Elle joue Lo­raine dans Les Boys, une mère de cinq en­fants, in­dé­pen­dante et à la tête d’une fa­mille mo­no­pa­ren­tale, et qui se­ra le grand amour de Bob, le cou­reur de ju­pons qu’in­ter­prète Marc Mes­sier.

Et, en prime, elle joue dans une équipe de ho­ckey de filles. Elle est pas mal bonne… dites-vous bien que Syl­vie Léo­nard sur pa­tins, ce n’est pas un ac­ci­dent. Louis Saïa l’a ap­pris très vite.

«Je pa­tine comme un gars. Je suis vite et so­lide, as­sez pour que je le dise au réa­li­sa­teur des Boys, Louis Saïa, après l’avoir en­ten­du à la ra­dio dire que ce n’était pas évident de trou­ver des ac­trices qui pa­tinent bien pour jouer dans Les Boys », ra­conte-telle en en­tre­vue au Jour­nal de Mon­tréal.

VICE CA­CHÉ ET LES SOEURS EL­LIOT

Louis Saïa et Syl­vie Léo­nard se sont aus­si connus sur le pla­teau de l’ex­cel­lente sé­rie Vice ca­ché.

«Il est un su­per réa­li­sa­teur. C’est ex­trê­me­ment en­ri­chis­sant de tra­vailler avec lui. Son pla­teau est très très convi­vial, et ce, même si ça prend de la ri­gueur pour jouer de la co­mé­die. Il sait al­ler cher­cher la vé­ri­té chez cha­cun des co­mé­diens. Les Boys, pour moi, est un beau ren­dez-vous in­at­ten­du», dit-elle.

Syl­vie Léo­nard trouve très triste ce qui se passe pré­sen­te­ment en té­lé­vi­sion: elle vient de se faire ar­ra­cher deux belles sé­ries pour des rai­sons fi­nan­cières: Vice ca­ché et Les soeurs El­liot.

«Je suis amie avec Isa­bel Ri­cher dans la vraie vie, nous fai­sons beau­coup de choses en­semble; or, c’est in­croyable le nombre de per­sonnes qui sont ve­nues nous voir pour dé­non­cer la fin des Soeurs El­liot. Les gens nous disent qu’ils n’en re­gardent plus de sé­ries, si c’est pour les voir dis­pa­raître au bout d’une sai­son. Ce fut aus­si pour moi une grande dé­cep­tion.»

Elle es­père tou­jours le film qui fe­ra suite à la sé­rie Vice ca­ché.

«J’ai lu le scé­na­rio de Louis Saïa; c’est bon. Il y a dé­fi­ni­ti­ve­ment un bon ma­té­riel pour le ci­né­ma», as­sure Syl­vie Léo­nard, op­ti­miste.

LE BON­HEUR DE JOUER

Mal­gré quelques dé­cep­tions, cette fille-là adore tout de son mé­tier.

«J’ai un pe­tit faible pour le théâtre, mais, pour moi, il n’y a pas de mau­vais rôles. Toutes les ex­pé­riences qui me per­mettent de pra­ti­quer mon mé­tier, je les aime et je me trouve très pri­vi­lé­giée.»

De Marc Mes­sier, qu’elle dé­couvre dans Les Boys, elle di­ra: «Tout le monde me di­sait à quel point il était char­mant et hu­main sur un pla­teau; je vous dis que c’est vrai. On a eu énor­mé­ment de plai­sir, et on me dit que Les Boys qua­trième sai­son sont au ren­dez­vous, donc, j’au­rai en­core du plai­sir ga­ran­ti.» Elle sou­haite re­tra­vailler avec Yves Desgagnés et, bien sûr, son fa­meux Guy A., un ami de­puis Un gars, une fille.

Quand on lui parle d’une suite à Un gars, une fille, elle ne dit pas non.

«On y pense, Guy et moi. Il y a sû­re­ment de la place pour une autre étape, car les per­son­nages étaient tel­le­ment riches. Dieu qu’on a eu du plai­sir! Ce se­rait for­mi­dable. Bien sûr que je le sou­haite, comme beau­coup de té­lé­spec­ta­teurs. On va es­sayer de le concré­ti­ser.»

FILLES DANS LE VES­TIAIRE DES GARS

Elle est heu­reuse que le ves­tiaire des Boys s’ouvre aux filles parce que, comme le rap­pelle Syl­vie Léo­nard, les rôles pour les femmes de plus de 40 ans se font par­fois trop rares.

«Nous sommes tout de même loin de l’éga­li­té quant au nombre de rôles et aux sa­laires. Je se­rais cu­rieuse de voir le sa­laire moyen des ac­teurs com­pa­ré à ce­lui des ac­trices. Pas de doute pour moi qu’il y a en­core beau­coup de che­min à faire. Donc, oui, que le ves­tiaire des Boys ouvre la porte aux filles, c’est dé­fi­ni­ti­ve­ment une bonne nou­velle», ajoute-t-elle.

Syl­vie Pot­vin, Ma­hée Paie­ment, Diane La­val­lée, Pas­cale Mont­pe­tit et Bé­né­dicte Dé­ca­ry font par­tie de la distribution des Boys troi­sième sai­son.

Amou­reuse de son mé­tier, Syl­vie Léo­nard se sou­haite de tra­vailler «dans ce que j’aime le plus».

«J’ai­me­rais jouer une femme très très ma­lade men­ta­le­ment, une schi­zo­phrène», pré­cise-t-elle.

On le lui sou­haite et on se le sou­haite. En at­ten­dant, elle in­vite les té­lé­spec­ta­teurs à dé­cou­vrir sa Lo­raine, qui vo­le­ra le coeur de Bob.

«Il faut voir la ré­ac­tion des boys quand elle an­nonce son ma­riage… Ils sont pas mal mo­rons», lance la girl…

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.