À SUR­VEILLER...

U2 Pour cette pre­mière chro­nique de 2010, voi­ci quelques évé­ne­ments à sur­veiller sur disque, sur scène et même au ci­né­ma. Pixie Lott Axel Rose The Ru­na­ways

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE -

1

2

Un pas­sage de U2 chez nous est tou­jours mé­mo­rable. En 2001 et 2005, nous les avons vus au Centre Bell dans les tour­nées Ele­va­tion et Ver­ti­go. Cette fois-ci, le groupe don­ne­ra le coup d’en­voi des grandes va­cances au Qué­bec en of­frant deux concerts de sa tour­née 360.

Avec ce stade, qui est amé­na­gé spé­cia­le­ment pour eux, les Ir­lan­dais vont sans doute mettre la table afin que Mon­tréal puisse re­ce­voir d’autres tour­nées des­ti­nées à être pré­sen­tées dans les stades. Nous n’au­rons plus à su­bir la so­no dé­fi­ciente du Stade olym­pique.

La tour­née 360 de U2, 16 et 17 juillet à l’Hip­po­drome Le re­tour d’Axl Rose à Mon­tréal, 27 jan­vier 2010, Centre Bell

Quelle se­ra la ré­ac­tion des fans et aus­si celle du prin­ci­pal in­té­res­sé? On se rap­pelle tous les évé­ne­ments du mois d’août 1992, quand Rose a quit­té la scène du Stade olym­pique après quelques chan­sons seule­ment. J’ai re­vu GNR à Qué­bec en no­vembre 2006, bien avant la pa­ru­tion de l’al­bum Chi­nese De­mo­cra­cy, et ce fut un bon show. Reste à sa­voir à quelle heure le groupe va mon­ter sur scène. Lors du pas­sage à Qué­bec, nous avions dû pa­tien­ter jus­qu’à 22h30.

3

The Ru­na­ways

C’est le film qui re­late l’his­toire des Ru­na­ways, le pre­mier groupe de ro­ckeuses qui a pa­vé la voie aux Go­Go’s, aux Bangles et aux Don­nas, pour ne nom­mer que celles-là. Avec Heart et Deb­bie Har­ry, The Ru­na­ways ont fait de la place aux femmes dans l’arène du rock.

Le scé­na­rio est cen­tré sur Joan Jett et Cher­ry Cur­rie, res­pec­ti­ve­ment gui­ta­riste et chan­teuse du groupe. Elles ont sou­vent eu maille à par­tir l’une avec l’autre dans les quatre ans d’exis­tence du groupe. Même si elle a chan­té en duo avec Oz­zy Os­bourne et ob­te­nu un cer­tain suc­cès en so­lo, peu d’im­por­tance se­ra ac­cor­dée à la gui­ta­riste Li­ta Ford.

C’est Kris­ten Ste­wart qui va per­son­ni­fier Joan Jett. La res­sem­blance est frap­pante. Da­ko­ta Fan­ning se­ra Cher­ry Cur­rie. C’est la Ca­na­dienne Flo­ria Si­gis­mon­di qui se­ra la réa­li­sa­trice. Elle est al­lée à l’école du clip, ayant col­la­bo­ré avec David Bo­wie, Sa­rah Mclaugh­lin de même que Ma­ri­lyn Man­son. Le film ne va rien fra­cas­ser aux box-of­fices, mais il a sa rai­son d’être.

Bande-an­nonce du film : tr.im/Ih5f

4

Pixie Lott

Jeune chan­teuse bri­tan­nique qui au­ra 19 ans le 12 jan­vier pro­chain, Pixie Lott a dé­jà pla­cé deux titres en pre­mière po­si­tion des pal­ma­rès dans son pays, et son al­bum a fait son en­trée dans le top 10. Les di­ri­geants nord-amé­ri­cains de sa mai­son de disque ont ce­pen­dant dé­ci­dé de re­por­ter à cette an­née la pa­ru­tion sur notre con­tinent. Dé­ci­sion dis­cu­table puis­qu’une vi­site sur YouTube nous per­met dé­jà de vi­sion­ner les clips des trois ex­traits pro­po­sés jus­qu’à main­te­nant en An­gle­terre.

Avec Ma­ma Do et Boys And Girls, elle offre un pro­duit qui n’est pas sans nous rap­pe­ler Amy Wi­ne­house et Duf­fy. Pour Cry Me Out, elle pro­pose une bal­lade dans la li­gnée des Fal­lin’ de Ali­cia Keys, et aus­si Stop, qui avait été un grand suc­cès pour Sam Brown au Qué­bec dans les an­nées 80. Il ne fau­drait pas se sur­prendre que ce titre fasse un mal­heur chez nous. La réa­li­sa­tion du clip a été confiée à Jake Na­va, res­pon­sable de Single La­dies ( Put A Ring On It) pour Beyon­cé. Pour voir Cry Me Out: tr.im/Ih52

5 Un vrai al­bum en fran­çais

fait par un ar­tiste qué­bé­cois avec du ma­té­riel ori­gi­nal. Les al­bums de duos et re­prises ont fait leur temps.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.