LES DIX MEILLEURS FILMS DE L’AN­NÉE

Si vous vou­liez être ailleurs en 2009, vous n’étiez pas les seuls. Pen­dant cette an­née de ré­ces­sion, de guerre et de fonte de la ca­lotte gla­ciaire, le pu­blic cher­chait un sou­la­ge­ment - même pour quelques heures seule­ment - dans les salles de ci­né­ma.

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Ke­vin William­son Agence QMI

RÉA­LI­TÉS

À la mi-dé­cembre, les ventes au gui­chet avaient grim­pé de 8 % par rap­port à 2008, alors que l’as­sis­tance avait aug­men­té de 4,5 %. Mais, pe­tit pro­blème : pen­dant que les ventes de billets mon­taient, la qua­li­té des films, elle, di­mi­nuait.

Preuves à l’ap­pui : Trans­for­mers: La re­vanche. Cette pa­co­tille bien fi­ce­lée a été cham­pionne en 2009 jus­qu’à ce qu’Ava­tar prenne l’af­fiche à la mi­dé­cembre. Alors quel per­son­nage pour­rait le mieux re­pré­sen­ter cette soif d’es­ca­pade que Ryan Bin­gham, le spé­cia­liste en li­cen­cie­ment in­ter­pré­té par George Cloo­ney dans le film sans faille de Ja­son Reit­man? Bin­gham reste lit­té­ra­le­ment au-des­sus de la mê­lée - se sen­tant chez lui seule­ment en avion, au-de­là des contin­gences de la réa­li­té quo­ti­dienne.

Vous vou­liez aus­si cher­cher re­fuge dans les cieux bleu­tés? Voi­ci Carl, le pro­ta­go­niste de 78 ans de l’éblouis­sant film de Pixar, Là-haut, qui s’en­vole de terre dans sa mai­son at­ta­chée à des mil­liers de bal­lons, es­pé­rant fuir les vi­cis­si­tudes de sa vie.

Im­pos­sible, bien sûr, d’échap­per à cer­taines réa­li­tés, bien qu’elles soient trau­ma­ti­santes. Dans le film pé­tri­fiant Dé­mi­neurs, un tech­ni­cien en dé­mi­nage d’élite lutte contre sa dé­pen­dance psy­cho­lo­gique à la guerre. Et dans le do­cu­men­taire de Louie Psi­hoyos La baie de la honte, l’an­cien en­traî­neur Ri­chard O’Barry cherche le sa­lut en se joi­gnant à un groupe de mi­li­tants en­vi­ron­ne­men­ta­listes, au cours d’un raid au­da­cieux sur un vil­lage ja­po­nais qui pro­cède chaque an­née à un bain de sang en mas­sa­crant des dau­phins.

Même les meilleurs films de genre de l’an­née avaient des thé­ma­tiques sombres. Ins­pi­rant une crainte res­pec­tueuse et bai­gnant dans un sen­ti­men­ta­lisme de feuille­ton, l’Ava­tar de James Ca­me­ron ima­gine un ave­nir dans le­quel l’hu­ma­ni­té, qui a été dé­truite sur sa propre pla­nète, cherche main­te­nant à anéan­tir un pa­ra­dis ex­tra­ter­restre.

OP­TI­MISME

De la même fa­çon, Dis­trict 9 de Neill Blom­kamp se dé­roule dans un pré­sent al­ter­na­tif - au cours du­quel les ex­tra­ter­restres se sont écra­sés sur Terre - qui re­flète notre bar­ba­rie pla­né­taire et notre xé­no­pho­bie his­to­rique.

Sur une note dé­ci­dé­ment plus op­ti­miste, sans cher­cher à rap­pe­ler l’His­toire mais, plu­tôt, à la ré­écrire, Quen­tin Ta­ran­ti­no nous a of­fert le film tout droit sor­ti des en­fers Le com­man­do des bâ­tards. Une autre bande de frères a in­ter­pré­té les rôles prin­ci­paux dans la cruelle mais hi­la­rante co­mé­die Len­de­main de veille. Le char­mant film de Marc Webb (500) jours en­semble était tout aus­si drôle, si­non plus joyeux.

En­fin, à pro­pos de choses char­mantes, nous avons eu en 2009 la re­mar­quable per­for­mance de Ca­rey Mul­li­gan, qui in­ter­pré­tait une ado­les­cente dé­si­reuse d’échap­per à sa vie de classe moyenne dans l’époque lon­do­nienne pré-Beatles des an­nées 1960, dans le film Une édu­ca­tion de Lone Scherfig. À la fin, celle-ci dé­couvre que l’ave­nir lui ap­par­tient. Ce se­ra la même chose pour Mul­li­gan, j’ima­gine.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.