La chan­son de l’été

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS -

Chaque an­née, il y a une chan­son qui marque notre été et qui est sur toutes les lèvres (la lam­ba­da, quel­qu’un?), des airs qui nous font dan­ser avec des pa­roles un peu in­si­gni­fiantes qui sont vite ou­bliées quand ar­rivent sep­tembre et la ren­trée. Mais cet été, la chan­son es­ti­vale par ex­cel­lence est por­tée par un texte bien ficelé et in­tel­li-in­tel­li­gentgent : Alors on danse, de Stro­mae. La mu­sique est ac­cro­cheuse, ça vous donne en­vie de vous dé­han­cher (mon fils de deux ans et ma bel­le­fille de 11 ans en sont fous), mais sous ces de­hors de lé­gè­re­té, la chan­son de ce Belge d’ori­gine rwan­daise est toute en pro­fon­deur. « Qui dit Amour dit les gosses, Dit tou­jours et dit di­vorce. Qui dit proches te dit deuils, car les pro­blèmes ne viennent pas seuls. (…) Alors on danse. » Il y parle de notre in­ca­pa­ci­té à faire face aux pro­blèmes de la vie et de notre pro­pen­sion un peu mal­saine à tou­jours vou­loir s’étour­dir plu­tôt que de faire face à la mu­sique. Alors, on danse et on chante, mais pas idiot.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.