Dé­cou­vrir la faune de chez nous

Le Journal de Quebec - Weekend - - TOURISME - Alain De­mers alain.de­mers@jour­nalmtl.com

Vous avez beau vous ba­la­der en na­ture, mais vous ne voyez à peu près ja­mais d’ani­maux sau­vages. Quoi faire? Les en­fants se­raient sans doute en­chan­tés d’aper­ce­voir pour vrai un ours, une loutre ou un hé­ron. Heu­reu­se­ment, c’est pos­sible, en vous joi­gnant à une ex­cur­sion ou en vi­si­tant un zoo spé­cia­li­sé.

Cer­taines or­ga­ni­sa­tions ont jus­te­ment été mises sur pied pour nous faire dé­cou­vrir la faune de chez nous. En voi­ci un aper­çu.

ON A VU L’OURS

L’homme qui a vu l’ours pour­rait bien être vous ou votre en­fant. L’ex­ploit est réa­li­sable, en toute sé­cu­ri­té, avec un guide de Sou­ve­nirs sau­vages dans la ré­serve Fair­mont Ke­nauk, à Mon­te­bel­lo, en vous ca­chant dans un mi­ra­dor an­ti-mous­tiques, sur­éle­vé de plus de 2 mètres.

Un sa­fa­ri-bus pour 15 per­sonnes vous y amène. Les en­fants sont ad­mis à par­tir de 7ans.

Se­lon les or­ga­ni­sa­teurs, les pro­ba­bi­li­tés de voir un ours sont d’en­vi­ron 90 %. Mais bon, comme les ours sont des ani­maux sau­vages, il y a tou­jours une part im­pré­vi­sible. Aux abords de la route fo­res­tière, il ar­rive d’aper­ce­voir des cas­tors dans le ruis­seau où ils ont éri­gé des bar­rages.

PORCS-ÉPICS ET CIE

Pour voir des ani­maux sau­vages de chez nous à coup sûr, sur­tout avec des en­fants qui n’ont pas la pa­tience d’at­tendre, il y a tou­jours le Zoo Éco­mu­seum dans l’ouest de l’île de Mon­tréal. Cet été, Han­sel et Gre­tel, deux porcs-épics, se dé­placent plus ai­sé­ment dans leur nou­vel en­clos.

Des bi­ho­reaux sont ve­nus au monde dans la vo­lière, sur­veillés étroi­te­ment par leur père, Pe­ga­sus, et leur mère, Phoe­nix. Une nou­velle fe­melle coyote, nom­mée Wal­lie, est ve­nue se joindre au mâle San­cho. Gar­dée illé­ga­le­ment par un in­di­vi­du à son do­mi­cile, celle-ci a été ré­cu­pé­rée par des agents de conser­va­tion qui n’ont pu la re­lâ­cher en na­ture, car elle était de­ve­nue trop do­mes­ti­quée.

Les ve­dettes in­con­tes­tées de l’Éco­mu­seum de­meurent Happy et Iam­vic, un couple de loutres de ri­vière. En­jouées, elles se pour­suivent puis plongent dans un bas­sin. On les voit na­ger au tra­vers une baie vi­trée.

Le long du che­min, on a éga­le­ment l’oc­ca­sion d’épier loups, ca­ri­bous, hi­boux et plu­sieurs autres bêtes d’ici.

BER­NACHES ET AUTRES

Les ven­dre­dis et sa­me­dis, au parc de la Ri­vière-des-Mille-Îles, à La­val, sont or­ga­ni­sées des ex­cur­sions gui­dées en ca­not ra­bas­ka, d’une du­rée de deux heures trente, et ce, jus­qu’au cou­cher du so­leil. Le thème : la bio­di­ver­si­té.

Cet été, Éco-Na­ture a re­grou­pé les ex­cur­sions des an­nées pré­cé­dentes pour en faire une seule. On dé­couvre ain­si la ber­nache ré­si­dente et le cas­tor, sans ou­blier de­moi­selles, pa­ti­neurs et autres in­sectes des ma­ré­cages. On croise hé­rons et ca­nards.

Voi­là un exemple bien concret de bio­di­ver­si­té à voir de ses yeux et aus­si à sau­ve­gar­der.

PHOTOS COUR­TOI­SIE

Un porc-épic du Zoo Éco­mu­seum. Est-ce Han­sel ou Gre­tel? Dans la ré­serve Fair­mont Ke­nauk, un sa­fa­ri-bus vous amène à une cache où on épie lesours.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.