Sa­rah Pa­lin: ma­ra­tho­nienne

Le Journal de Quebec - Weekend - - TOURISME - Louis-Phi­lippe Mes­sier

Dans ce nu­mé­ro, Jog­ging consacre un dos­sier à des cé­lé­bri­tés qui ont dé­jà cou­ru des ma­ra­thons. Le chan­teur punk Joe Strum­mer (The Clash) est le plus ra­pide du lot. Il a cou­ru le ma­ra­thon de Londres en 3h 20min en 1983. « Il faut s’en­fi­ler dix pintes de bière la veille de la course », ex­pli­quait le chan­teur, qui af­fir­mait aus­si ne pas jog­ger pen­dant un mois avant chaque ma­ra­thon. Le ma­ga­zine

Jog­ging dé­con­seille for­te­ment la « mé­thode Strum­mer» à ses lecteurs.

En­vi­ron sept ans avant de de­ve­nir pré­sident, George W. Bush a en­re­gis­tré un temps de 3h 44min au ma­ra­thon de Hous­ton, en 1993. «J’ai com­pris qu’une course pou­vait vous faire ra­jeu­nir de 10 ans le jour même et vous faire vieillir de 10 ans le jour d’après », ra­con­tait-il à la blague.

Le ma­ga­zine Jog­ging qua­li­fie Sa­rah Pa­lin de «madone des ma­ra­thons». Celle qui af­firme qu’elle se sent « comme une loque» lors­qu’elle passe quelques jours sans cou­rir a bou­clé le ma­ra­thon d’An­cho­rage, en Alas­ka, en 3h 59min, en 2005.

Le rap­peur Sean Puff Dad­dy a en­core trou­vé le moyen de faire de l’ar­gent en cou­rant le ma­ra­thon de New York avec, pour com­man­di­taires, McDo­nald’s et Nike. «À cha­cun de ses en­traî­ne­ments, écrit Jog­ging, il avait trois gardes du corps ar­més de­vant lui, trois autres der­rière» Son temps: 4h 14min.

Jog­ging exa­mine aus­si les cas de la chan­teuse Ala­nis Morissette (4h 17min au ma­ra­thon de Su­san­ville en 2009), de l’ac­teur Ed­ward Norton (3h 49min au ma­ra­thon de New York en 2009), du po­li­ti­cien Al Gore (4h 58min au ma­ra­thon d’Arlington en 1997), de l’ac­trice Ka­tie Holmes (5h 29min au ma­ra­thon de New York en 2007) et de la prin­cesse Béa­trice d’York (5h 13min au ma­ra­thon de Londres cette an­née).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.