Nou­veau­tés livres

Les Amé­ri­caines Mar­ga­ret Stohl et Ka­mi Gar­cia, deux amies de longue date, ont écrit le suc­cès de li­brai­rie 16 Lunes en seule­ment 12 se­maines, après avoir été mises au dé­fi par la fille aî­née de Mar­ga­ret, Em­ma.

Le Journal de Quebec - Weekend - - STARS - Marie-France Bor­nais

« Ka­mi et moi, on va écrire un livre... », lui a an­non­cé un jour Mar­ga­ret, qui ve­nait d’avoir une grande conver­sa­tion avec Ka­mi à ce su­jet. « Mais oui. Bien sûr... Tu peux dire que tu vas écrire un livre et la se­maine pro­chaine, tu vas peut-être com­men­cer à l’écrire. Mais la se­maine sui­vante, tu vas pro­ba­ble­ment faire autre chose parce que tu ne ter­mines ja­mais rien. » Comme Mar­ga­ret ne manque ja­mais une oc­ca­sion de re­le­ver un dé­fi,

16 Lunes est né, cha­pitre après cha­pitre, de l’ima­gi­na­tion des deux amies et de nom­breuses dis­cus­sions au­tour d’une table. « Après avoir été mises au dé­fi par sa fille et par mes étu­diants, il n’y avait pas moyen de re­cu­ler. Alors, on l’a fait », ra­conte Ka­mi Gar­cia en confé­rence té­lé­pho­nique.

Pen­dant 12 se­maines, Mar­ga­ret et Ka­mi ont tra­vaillé, pra­ti­que­ment jour et nuit, puisque Ka­mi en­sei­gnait et Mar­ga­ret de­vait s’oc­cu­per de ses trois filles. Elles avaient in­té­rêt à bos­ser ferme, car la fille de Mar­ga­ret les avaient à l’oeil : « Qu’est-ce que vous faites, as­sises toute la jour­née à man­ger des bon­bons? »

« On leur a don­né les pages et six se­maines plus tard, j’ai re­çu un cour­riel en plein mi­lieu de la nuit d’une fille que je ne connais­sais pas, qui ha­bi­tait dans une autre ville, et qui me di­sait qu’elle n’avait que les pages 1 à 43 et qu’elle en vou­lait plus. On a dé­cou­vert que les filles par­ta­geaient le livre avec leurs amis... », pour­suit Mar­ga­ret.

L’his­toire d’amour entre Le­na et Ethan te­nait dé­jà en ha­leine sept jeunes qui, tout au long du pro­ces­sus, ne les ont pas lâ­chées. Ils les conseillaient - « pas de vam­pires » - et sou­hai­taient que l’hé­roïne puisse avoir des pou­voirs sur­na­tu­rels. « Ça nous a pris 12 se­maines et, à la fin, ma tê­tue de fille aî­née s’est mise à pleu­rer. On s’est dit : ça y est! On a réus­si! », dit-elle.

RO­MAN EN­VOÛ­TANT

Grâce à ce dé­fi d’ado nous est ap­pa­ru 16 Lunes, un ro­man en­voû­tant de style sou­thern go­thic pu­blié en an­glais sous le titre de Beau­ti­ful

Crea­tures et en fran­çais dans la col­lec­tion Black Moon chez Ha­chette, la même que Twi­light. Les des­crip­tions poé­tiques, la struc­ture im­pec­cable et l’ex­cep­tion­nel sens du rythme de ce pre­mier ro­man font qu’on s’im­merge dans l’uni­vers à la fois drôle et mys­té­rieux du Sud des ÉtatsU­nis, où Ethan Law­son Wate tombe sous le charme de la belle mais in­quié­tante Le­na Du­channes, la nou­velle du ly­cée de Gatlin.

Une fille pas comme les autres, puis­qu’elle est do­tée de pou­voirs et dé­cou­vri­ra, le jour de ses 16 ans, si elle ap­par­tient au monde de la Lu­mière ou à ce­lui des Té­nèbres. Tout est mis en oeuvre pour les sé­pa­rer, mais l’amour étant ce qu’il est... et quand il date en plus de la guerre de Sé­ces­sion... rien n’est simple.

« Ma fa­mille vient du Sud et toutes les deux, nous y avons pas­sé du temps. C’est un en­droit très mys­tique, où les gens croient aux fan­tômes, aux mai­sons han­tées et à la magie. Nous vou­lions cam­per notre his­toire dans un lieu où les gens croient à la magie et où ce se­rait cré­dible de voir quel­qu’un comme Am­ma (N.D.L.R. : la gou­ver­nante d’Ethan) pré­pa­rer des sor­ti­lèges dans sa chambre. C’est vrai­ment comme ça dans le Sud. Ma fa­mille croit aux fan­tômes et prend tout ce­la très au sé­rieux! »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.