UN FILM TOUT EN MUSCLES

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA -

Les sa­cri­fiés (une oeuvre tout en muscles de Syl­ves­ter Stal­lone réunis­sant la vieille garde des durs à cuire d’Hol­ly­wood) ne mé­rite pas le titre de bon film.

Il s’agit d’une pro­duc­tion di­ver­tis­sante, sur­tout pour les gars de la gé­né­ra­tion X qui exultent à l’idée de voir Sly, Ar­nold et Bruce Willis réunis.

Le film ex­sude la vi­ri­li­té avec sa dis­tri­bu­tion com­po­sée de Stal­lone, Dolph Lund­gren, Ja­son Sta­tham, Mi­ckey Rourke, Stone Cold Steve Aus­tin, Jet Li et Éric Ro­berts.

Que faire de cette bro­chette de ma­la­bars? Leur confier des rôles d’aven­tu­riers!

REN­VER­SER UN GÉ­NÉ­RAL

Dès la pre­mière scène, on fait la connais­sance de Bar­ney Ross (Stal­lone). Il est re­cru­té par un agent de la CIA (Willis), de même que par un mer­ce­naire (Sch­war­ze­neg­ger). L’ob­jec­tif? Voir le­quel des deux réus­si­ra à ren­ver­ser le Gé­né­ral Gar­za (Da­vid Zayas), un dic­ta­teur qui ré­gente un pays d’Amé­rique la­tine.

Pour y ar­ri­ver, nombre de ba­garres sont au pro­gramme. Stal­lone en met aus­si plein la vue à l’aide d’ex­plo­sions et de dé­to­na­tions.

Certes, il ne s’agit pas d’un chef-d’oeuvre ci­né­ma­to­gra­phique, mais le film plai­ra aux in­con­di­tion­nels du genre.

PHOTO COUR­TOI­SIE

Syl­ves­ter Stal­lone et Mi­ckey Rourke, deux ma­la­bars réunis dans un même film.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.