OPÉ­RA DE L’ES­PACE

Blizzard En­ter­tain­ment a ré­vo­lu­tion­né le monde des jeux pour PC avec la pu­bli­ca­tion, il y a plus de 12 ans, du Star­Craft ori­gi­nal. Des lé­gions d’in­con­di­tion­nels ont at­ten­du long­temps l’ar­ri­vée de la suite à ce que plu­sieurs consi­dèrent comme le meilleur j

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Jus­tin Amir­kha­ni

Avec la pu­bli­ca­tion de Star­Craft II:

Wings Of Li­ber­ty, ces mor­dus se­ront bien ré­com­pen­sés pour leur pa­tience. Comme le bon vin, les jeux de Blizzard sont réel­le­ment à point lors­qu’on leur donne le temps de prendre de la ma­tu­ri­té.

Star­Craft II est es­sen­tiel­le­ment un jeu de ges­tion d’une ar­mée et des res­sources né­ces­saires à l’en­tre­tien de cette ar­mée. Les joueurs doivent dé­ci­der des édi­fices à construire et des types d’uni­tés à en­traî­ner pour se battre en leur nom.

L’in­clu­sion de trois fac­tions vrai­ment dis­tinctes rend le jeu vrai­ment in­téres- sant. Que le joueur opte pour les Pro­toss, tech­no­lo­gi­que­ment avan­cés, pour l’es­saim des Zerg fré­né­tiques ou pour les vaillants Ter­riens, chaque groupe dis­pose d’ha­bi­le­tés uniques et de stra­té­gies l’as­su­rant de l’em­por­ter.

La cam­pagne de 30 mis­sions à joueur unique ra­conte seule­ment le tiers ter­rien de l’his­toire glo­bale de Star­Craft II. Blizzard a pré­vu de pu­blier, au cours des pro­chaines an­nées, deux autres jeux qui se­ront consa­crés aux autres fac­tions. La nar­ra­tion de Star­Craft II de­meure tou­te­fois équi­li­brée mal­gré ce biais dans l’his­toire.

Comme plu­sieurs grands opé­ras de l’es­pace, Wings Of Li­ber­ty se concentre sur l’élé­ment hu­main d’une guerre in­ter­stel­laire. Les armes et les ex­tra­ter­restres ne sont que des ou­tils ser­vant à ra­con­ter la quête de ré­demp­tion du pro­ta­go­niste Jim Ray­nor et toute la traî­trise, le doute et les maux de vivre qu’il trou­ve­ra sur ce che­min. Plus que tout autre jeu de stra­té­gie en temps réel, Star­Craft II va­lo­rise plei­ne­ment son his­toire, tant par ses scènes ci­né­ma­tiques mer­veilleu­se­ment bien ren­dues que par l’abon­dance de dia­logues entre les mis­sions.

JEU COM­MU­NAU­TAIRE

Cha­cun des ni­veaux de la cam­pagne pré­sente un scé­na­rio unique qui se dis­tingue si­gni­fi­ca­ti­ve­ment de l’at­ten­due « des­truc­tion de tous les en­ne­mis » qui oc­cu­pait la plu­part des ni­veaux du pre­mier jeu. Cette struc­ture montre aux nou­veaux joueurs l’im­por­tance d’uni­tés par­ti­cu­lières et offre du nou­veau à tous les dé­tours.

Pour la plu­part, les joueurs de­vraient pas­ser la ma­jeure par­tie de leur temps de jeu en ligne dans le sys­tème Bat­tle.net ré­no­vé. L’in­té­gra­tion de Fa­ce­book fa­ci­lite la re­cherche d’amis pro­prié­taires du jeu et le cla­var­dage ain­si que les réus­sites en com­mun fa­ci­litent en­core plus le jeu com­mu­nau­taire. Il y a des ligues à plu­sieurs ni­veaux pour com­bler les joueurs plus com­pé­ti­tifs, in­cluant une arène de pra­tique pour les néo­phytes qui se sentent in­ti­mi­dés à l’idée de frayer sans pré­pa­ra­tion avec la foule des joueurs ex­pé­ri­men­tés. Les joueurs ont éga­le­ment la pos­si­bi­li­té de jouer en co­opé­ra­tion avec leurs amis contre l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle du jeu.

Star­Craft II est un jeu d’en­ver­gure com­por­tant un nombre ap­pa­rem­ment in­fi­ni de com­po­santes qui semblent toutes avoir été po­lies avec pré­ci­sion se­lon les stan­dards de Blizzard. Le jeu s’adresse aux in­con­di­tion­nels sans s’alié­ner les nou­veaux ve­nus et livre une ex­pé­rience qui, en termes de qua­li­té glo­bale, sur­passe tous les pré­ten­dants au titre de cham­pion du genre.

VER­DICT

Sa cam­pagne à joueur unique et sa com­mu­nau­té en ligne gran­dis­sante font de Star­Craft II un in­con­tour­nable pour toute per­sonne ayant ne se­rait-ce qu’un in­té­rêt mo­deste pour la stra­té­gie en temps réel.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.