Me And Or­son Welles (4)

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA -

Réa­li­sée par Ri­chard Link­la­ter, cette adap­ta­tion d’un ro­man de Robert Ka­plow marie faits his­to­riques et fic­tion. Ce­la dit, l’in­té­rêt qu’on peut por­ter au ré­cit ini­tia­tique, très clas­sique, est sup­plan­té par le contexte, soit la se­maine mou­ve­men­tée pré­cé­dent la pre­mière pro­duc­tion du my­thique Mer­cu­ry Thea­ter. Tout ce qui s’y rat­tache fas­cine, les tour­ments sen­ti­men­taux du jeune ac­teur, beau­coup moins. La mise en scène de Link­la­ter fait bon usage d’un pe­tit bud­get en mi­sant sur une re­cons­ti­tu­tion d’époque mo­deste mais ir­ré­pro­chable. Le film manque ce­pen­dant de rythme et cer­taines lon­gueurs le plombent car­ré­ment. En ac­teur no­vice, Zac Efron s’avère peu convain­cant, alors que Ch­ris­tian McKay, une ré­vé­la­tion dans le rôle de Welles, crève l’écran.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.