Joyeuses fu­né­railles (Death At A Fu­ne­ral) (4)

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA -

Les dif­fé­rences mar­quantes entre la comédie an­glaise si­gnée Frank Oz et cette se­conde mou­ture réa­li­sée par Neil LaBute se ré­sument à peu de choses: un dé­cor ca­li­for­nien plu­tôt qu’an­glais, et une fa­mille noire plu­tôt que blanche. Pour le reste, le réa­li­sa­teur re­monte avec ap­pli­ca­tion, et sur un rythme tré­pi­dant, le par­cours lou­foque de cette folle jour­née de deuil trans­for­mée en gi­gan­tesque cirque. Le scé­na­rio pré­cis qui en­chaîne les ca­tas­trophes avec ré­gu­la­ri­té, les per­son­nages ca­ri­ca­tu­raux aux ré­pliques tru­cu­lentes, tout fonc­tionne comme avant, bien que Labute joue avec plus de force la carte de la vul­ga­ri­té. Dans la peau de per­son­nages qui tentent mal­gré tout de gar­der leur di­gni­té, les in­ter­prètes s’en donnent à coeur joie.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.