De re­tour à Ra­dio-Ca­na­da, sept ans plus tard

Le Journal de Quebec - Weekend - - MODE DE STARS - Da­ny Bou­chard DBOU­CHARD@JOUR­NALMTL.COM

MON­TRÉAL | À la barre d’une nou­velle mou­ture de Génies en herbe, Stéphan Bu­reau est de re­tour à Ra­dio-Ca­na­da, plus de sept ans après avoir quit­té Le té­lé­jour­nal. «C’est agréable, fa­cile et sans im­pres­sion de cé­ré­mo­nial par­ti­cu­lier», confie-t-il.

« J’y suis re­tour­né pour un pa­quet de choses, ex­plique Stéphan Bu­reau en par­lant des sept der­nières an­nées.

« Ça fait 33 ans que j’ai com­men­cé à tra­vailler aux émis­sions jeu­nesse de Ra­dio-Ca­na­da. J’avais 13 et j’en ai main­te­nant 46 », rap­pelle-t-il.

Stéphan Bu­reau a quit­té Le té­lé­jour­nal en juin 2003, mais ses liens avec la so­cié­té d’État n’ont ja­mais été com­plè­te­ment rom­pus.

« De­puis sept ans, des dis­cus­sions, j’en ai eu très sou­vent, ad­met-il, par­fois plus avan­cées et d’autres fois, juste en ex­plo­ra­tion. J’y ai de très bons amis. »

Ce n’est un se­cret pour per­sonne : l’hi­ver der­nier, Stéphan Bu­reau a été ap­pro­ché pour ani­mer un talk-show de fin de soi­rée, mais le pro­jet n’a pas abou­ti.

« On a eu de très sé­rieuses conver­sa­tions. Je laisse le soin à Ra­dio-Ca­na­da d’ex­pli­quer ce qu’ils veulent. C’est quelque chose de co­los­sal, c’est un move d’en­tre­prise qui ne s’im­pro­vise pas. C’est une dé­ci­sion im­por­tante et struc­tu­rante pour la pro­gram­ma­tion. »

NOU­VELLE PRO­PO­SI­TION

Après La joute, La joute ju­nior et Contact, Stéphan Bu­reau avait pris la dé­ci­sion d’al­lé­ger son ho­raire de l’au­tomne, pour no­tam­ment s’of­frir des voyages à l’étran­ger.

C’était sans comp­ter sur un nou­veau coup de fil de Ra­dio-Ca­na­da, il y a un peu plus d’un mois.

« C’était du­rant le Fes­ti­val Juste pour rire, alors on s’est dit qu’on se re­par­le­rait après. Ils m’ont pré­sen­té un pro­jet qui était dif­fé­rent de ce que j’ima­gi­nais », dit-il. Le pro­jet en ques­tion était ce­lui d’ani­mer

Génies en herbe : l’aven­ture, une nou­velle mou­ture du cé­lèbre jeu. Cette fois, quatre équipes de quatre jeunes par­cour­ront le pays en re­le­vant des dé­fis et en ré­pon­dant à des ques­tions.

« C’est une for­mule ex­tra­or­di­naire, une belle émis­sion où on voit la cu­rio­si­té et l’in­tel­li­gence, et ce genre d’émis­sions là ne sont fran­che­ment pas très nom­breuses », es­time l’ani­ma­teur.

À mi-che­min entre le jeu et la té­lé­réa­li­té, l’émis­sion se­ra tour­née à six en­droits dif­fé­rents du pays : Ottawa, Win­ni­peg, Ri­mous­ki, Québec, Ha­li­fax et Monc­ton.

Les 12 émis­sions se­ront dif­fu­sées l’hi­ver pro­chain.

« Ils ont été su­per cools, su­per souples », dit Stéphan Bu­reau à pro­pos des gens de Ra­dioCa­na­da qui ont ajus­té l’ho­raire des tour­nages en fonc­tion de ses pro­jets per­son­nels.

Stéphan Bu­reau confie avoir eu beau­coup de plai­sir à ani­mer La joute ju­nior, un concept qui lui te­nait à coeur et qui mi­sait aus­si sur la dé­brouillar­dise des jeunes.

« Quand on en par­lait, c’était tou­jours dans l’es­prit de Génies en herbe, ad­me­til.

« Tra­vailler avec les ados, ça me plaît beau­coup. »

Le jour­na­liste et ani­ma­teur ar­rive à éta­blir un bon contact, simple et ra­pide, avec les jeunes. « Je dis sou­vent à la blague que mon pu­blic cible sont les dix ans et moins.

« Je suis le seul adulte que je con­naisse qui soit ré­gu­liè­re­ment in­vi­té à des fêtes d’en­fants chez McDo. C’est, pour moi, une aven­ture d’ex­plo­rer ça », dit-il au su­jet des émis­sions avec de jeunes par­ti­ci­pants.

UNE PAUSE POUR CONTACT

Ces der­nières an­nées, Stéphan Bu­reau n’a pas eu le temps de chô­mer. En quatre ans et de­mi, il a réa­li­sé 44 en­tre­vues de Contact, une émis­sion qu’il a choi­si de mettre de cô­té, du moins pour l’ins­tant.

« J’ai choi­si de ne pas re­lan­cer la pro­duc­tion de nou­veaux épi­sodes parce que le fi­nan­ce­ment était ar­chi­com­pli­qué, dit-il. On va faire une pause. »

L’une de ses en­tre­vues fa­vo­rites? Avec Jean d’Or­mes­son. « On est sor­tis de là sou­riants, on a eu un contact tel­le­ment cha­leu­reux. Il a cor­res­pon­du avec nous ; c’est comme s’il nous avait don­né de la chance », dit-il.

PHOTO D’ARCHIVES

Mis à part les tour­nages de Génies en herbe :

l’aven­ture, Stéphan Bu­reau s’ac­corde les pro­chains mois pour réa­li­ser dif­fé­rents pro­jets per­son­nels.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.