AR­CADE FIRE ET BEAST À ROCK EN SEINE

Le Journal de Quebec - Weekend - - MODE DE STARS -

Le fes­ti­val Rock en Seine est de re­tour en ré­gion pa­ri­sienne pour sa hui­tième édi­tion. De­puis hier et jus­qu’à de­main, une cin­quan­taine d’ar­tistes, dont les Mont­réa­lais Ar­cade Fire et Beast, se pro­duisent sur l’une des trois scènes de ce fes­ti­val qui est, avec So­li­days, l’un des grands évé­ne­ments mu­si­caux à Paris.

Comme chaque an­née de­puis sa fon­da­tion en 2003, Rock en scène pro­gramme quelques grands noms de la scène fran­çaise ou in­ter­na­tio­nale, mais le fes­ti­val mise aus­si beau­coup sur des ar­tistes de la re­lève plus ou moins connus du grand pu­blic.

C’est en quelque sorte un fes­ti­val de la dé­cou­verte. Ar­cade Fire, par exemple, l’une des têtes d’af­fiche de cette édi­tion 2010 et qui se pro­dui­ra sur la grande scène de­main soir, avait été pro­gram­mé en plein jour lors de son pre­mier pas­sage en 2005.

Le groupe, qua­si in­con­nu en France à l’époque, avait alors fait sen­sa­tion et avait été ré­in­vi­té deux ans plus tard. Avec un nou­vel al­bum ( The Su­burbs) en­cen­sé par la cri­tique, Ar­cade Fire re­vient cette an­née au­réo­lé d’un énorme suc­cès d’es­time. On re­trouve aus­si en tête d’af­fiche cette an­née Mas­sive At­tack, Blink 182 et Cy­press Hill.

Le duo élec­tro-rock-soul mont­réa­lais Beast, com­po­sé du mul­ti-ins­tru­men­tiste Jean-Phi Gon­calves et de la chan­teuse Bet­ty Be­ni­fas­si, est éga­le­ment de la par­tie cette an­née. Le groupe a fait plu­sieurs pas­sages en France au cours de la der­nière an­née. En no­vembre 2009, Beast fai­sait la pre­mière par­tie d’Ariane Mof­fatt à Paris et re­ve­nait dans la ca­pi­tale en avril pour un concert à La Ma­ro­qui­ne­rie et pour par­ti­ci­per au Fes­ti­val du prin­temps de Bourges. En juillet, le groupe était de re­tour pour une tour­née eu­ro­péenne.

NOU­VELLES FRASQUES?

En­core cette an­née, le fes­ti­val est presque ex­clu­si­ve­ment com­po­sé d’ar­tistes an­glo-saxons et de quelques groupes fran­çais chan­tant en an­glais comme French Cow­boy, King of Conspi­ra­cy et Naive New Bea­ters.

Reste à voir main­te­nant si Rock en Seine se­ra une nou­velle fois vic­time des frasques d’un ar­tiste. L’an der­nier, Oa­sis avait an­nu­lé son spec­tacle quelques mi­nutes avant de mon­ter sur scène. Le groupe avait par la suite an­non­cé sa sé­pa­ra­tion. Mais ce n’est pas tout. En 2007, Amy Wi­ne­house avait an­nu­lé son concert pour cause « d’épui­se­ment ». Ré­in­vi­tée l’an­née sui­vante, la di­va trash du soul bri­tan­nique avait ré­ci­di­vé...

Ar­cade Fire

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.