Le se­cret du bon­heur

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Isabelle Hontebeyrie

Dans « Y’en au­ra pas de fa­cile », de Marc-An­dré La­voie, De­nis Bou­chard in­carne une ver­sion ima­gi­naire du hé­ros. Plein feux sur un per­son­nage tra­gique et un co­mé­dien po­ly­morphe.

Homme de théâtre, de té­lé­vi­sion et de ci­né­ma, De­nis Bou­chard al­terne les rôles avec ai­sance. Dans Y’en

au­ra pas de fa­cile, il ap­pa­raît sous les traits d’un per­son­nage qui de­mande à Édouard (Pa­trice Ro­bi­taille) de lui en­voyer Roch (Claude Legault), un tueur à gages dont la mis­sion est de l’oc­cire. Lais­sons la pa­role au co­mé­dien... S’il a ac­cep­té de cam­per un homme déses­pé­ré qui fait ap­pel à un tueur pour le « sui­ci­der », c’est parce que De­nis Bou­chard a ai­mé l’his­toire. « J’ai beau­coup ri en li­sant le scé­na­rio de Marc-An­dré La­voie. Je ne le connais­sais pas, même si j’avais vu Bluff. » Il a dé­cou­vert un réa­li­sa­teur « dy­na­mique, très sûr de lui, ce qui est très beau à voir. » Toutes les sé­quences ont été tour­nées de nuit, une par­ti­cu­la­ri­té qui n’a pas été fa­cile sur­tout, comme le dit l’ac­teur, « pour un jeune vieux père comme moi. » Ce­lui qu’on peut voir dans Toute la vé­ri­té re­mon­te­ra sur les planches du théâtre en oc­tobre, avec sa com­plice de longue date Guy­laine Trem­blay, dans Ça se joue

à deux. S’il avoue avoir le trac après un hia­tus de cinq mois, il confie avoir une at­ti­tude zen à l’en­droit des rôles qu’il in­ter­prète pour le grand écran. « On passe toute notre vie à es­sayer de tout contrô­ler – la vie de nos en­fants, notre job, etc –, mais on en contrôle beau­coup moins qu’on pense. Si on se pose la ques­tion de sa­voir où on veut être dans cinq ans, la réa­li­té se­ra pro­ba­ble­ment à mille lieux de ce qu’on avait ima­gi­né. Et c’est pro­ba­ble­ment pour le mieux. On ne peut pas dé­ci­der des ren­contres avec d’autres ou de tom­ber en amour, ce n’est pas comme ça que ça marche. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.