UN EXI­GEANT PLAI­SIR

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION -

Pour Na­tha­lie Mal­lette, re­prendre le rôle de Jeanne, l’avo­cate dans

Cha­botte et fille, est sy­no­nyme de plai­sir et de ... sacrifice. « C’est l’exi­gence du plai­sir! », dit-elle avant de pas­ser au ma­quillage.

« Re­trou­ver les filles - la chef ma­quilleuse et la chef coif­feuse - fait par­tie de mon bon­heur de tour­ner Cha­botte et fille. On a le même âge, le même hu­mour, on rit tout le temps. Mais j’avoue qu’à chaque fois que je re­prends la route pour Québec, c’est dif­fi­cile parce que je laisse ma fille de cinq ans et mon chum der­rière moi. Par contre, une fois que je suis sur le pla­teau, j’ai du fun comme c’est pas pos­sible. C’est un peu comme une tour­née de théâtre. C’est exi­geant et le fun à la fois », confie la co­mé­dienne. « La re­la­tion amou­reuse de Jeanne avec son prête se pour­suit en toile de fond. Le plus im­por­tant pour elle est d’in­no­cen­ter Ni­no Bastien. Il a été li­bé­ré après avoir pas­sé 30 ans en pri­son, mais le doute plane tou­jours tant que le vé­ri­table meur­trier n’a pas été ar­rê­té. L’af­faire se com­plique sur­tout que les au­to­ri­tés n’ont pas in­té­rêt à ce que la lu­mière se fasse... », ajoute-t-elle.

Clau­diane Ruel­land

Na­tha­lie Mal­lette

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.