OTAGE

Le Journal de Quebec - Weekend - - LIVRES - d’Élie Wiese

En cette ren­trée lit­té­raire, Élie Wie­sel re­vient avec un tout nou­veau ro­man dont l’in­trigue se dé­roule à New York. Nous sommes en 1975. Shal­tiel Fei­gen­berg, un juif amé­ri­cain et mo­deste conteur, est en­le­vé à Brook­lyn par le Groupe pa­les­ti­nien d’ac­tion ré­vo­lu­tion­naire. Cette prise d’otage fait la une des mé­dias. C’est en ef­fet la pre­mière fois qu’un acte ter­ro­riste de cette na­ture a lieu sur le ter­ri­toire amé­ri­cain. En­fer­mé dans une cave et entre les confron­ta­tions avec ses ra­vis­seurs, Shal­tiel se re­mé­more son pas­sé lors de la Deuxième Guerre mon­diale. D’abord la dé­por­ta­tion en 1942 et sa sur­vie dans la cave d’un of­fi­cier na­zi, en­suite la li­bé­ra­tion de sa ville par l’Ar­mée rouge, mais aus­si l’his­toire des siens. Celle de son père et de son oncle res­ca­pés d’Au­sch­witz et de son frère, membre d’une cel­lule du Par­ti com­mu­niste juif. Né en Rou­ma­nie, Élie Wie­sel a été dé­por­té à Au­sch­witz avec sa fa­mille à l’âge de 15 ans.

Otage d’Élie Wie­sel, Édi­tions Gras­set. Π Pa­ru­tion au Québec le 3 sep­tembre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.