DES PA­RENTS COM­BLÉS!

Le Journal de Quebec - Weekend - - RENTREE CULTURELLE 2010 - Marie-Hé­lène Gou­let

MON­TRÉAL | C’est avec un syn­chro­nisme par­fait que bé­bé Olivier a fait son en­trée dans la vie de ses pa­rents, les co­mé­diens Mar­cel Le­boeuf et Lise Martin, sa­me­di der­nier, quelques heures avant que son père ne monte sur scène pour une re­pré­sen­ta­tion de la pièce Scan­dale!

Avec un été ryth­mé par de chaudes soi­rées au théâtre de Bro­mont et des jour­nées de tour­nage de Vir­gi­nie, Mar­cel Le­boeuf avait bien peur de man­quer la nais­sance de son deuxième gar­çon. Fi­na­le­ment, le père com­blé a pu as­sis­ter à l’heu­reux évé­ne­ment.

« Olivier est né à 15 h 45 le sa­me­di 21 août. Ça a été par­fait. Une heure après, j’ai pu mon­ter dans ma voi­ture et me rendre à Bro­mont pour jouer dans Scan­dale! », a dit le père, vrai­sem­bla­ble­ment sou­la­gé. Le bé­bé pe­sait un peu plus de huit livres, une de moins que son frère aî­né Em­ma­nuel (deux ans) à la nais­sance, et l’ac­cou­che­ment a été plus fa­cile pour Lise, qui se porte très bien.

ÉMU PAR LA FIN DE VIR­GI­NIE

C’est sur le pla­teau de Vir­gi­nie que Mar­cel a ren­con­tré sa femme et celle qui al­lait don­ner deux de­mi-frères à sa fille Lau­rence. L’an­nonce de la fin de l’aven­ture est donc d’au­tant plus pre­nante pour le co­mé­dien.

« Ça ne peut pas faire au­tre­ment que de me tou­cher. Je com­mence ma neu­vième sai­son de Vir­gi­nie et il s’y est pas­sé plein de choses. En comp­tant tous mes épi­sodes et les ré­pé­ti­tions qui vont avec eux, j’ai été dans les stu­dios du té­lé­ro­man à peu près 150 jours par an­née », dit-il, ému.

C’est au­tour d’un grand con­ven­tum que s’or­ga­nisent les der­nières in­trigues de la quo­ti­dienne de Fa­bienne La­rouche qui se ter­mi­ne­ra en dé­cembre. « Le mys­tère pour les té­lé­spec­ta­teurs se­ra de dé­cou­vrir qui vien­dra et qui ne vien­dra pas », lance-t-il, sans vou­loir en dire da­van­tage.

RI­VEST, L’HOMME À FEMMES

Pour le per­son­nage de Mi­chel Ri­vest, in­ter­pré­té par Mar­cel Le­boeuf, ce­la se tra­dui­ra par plu­sieurs ma­gouilles afin d’éta­blir sa place comme di­rec­teur de la fu­ture école. En plus de trac­ta­tions de pou­voir, l’homme, que le pu­blic a tou­jours connu as­sez sé­vère, mo­di­fie­ra com­plè­te­ment sa per­son­na­li­té.

« Ri­vest le dit lui-même : il est un homme à femmes main­te­nant. Il se met­tra à crui­ser et à flir­ter. Bref, il chan­ge­ra bout pour bout! » s’est ex­cla­mé le co­mé­dien, qui a un plai­sir fou à tour­ner ses scènes.

Il faut dire que plus la date du 26 no­vembre, celle du der­nier jour de tour­nage ap­pro­che­ra, plus l’ac­teur mor­dra à belles dents dans les der­nières émis­sions qui lui res­tent à tour­ner.

« Sur­tout que, cette an­née, Fa­bienne a dé­ci­dé de dé­pouiller les scènes. Elle l’a dit elle-même : l’an der­nier, il y avait beau­coup de per­son­nages et c’était par­fois dur à suivre. Là, nous jouons sou­vent deux par deux et c’est très agréable », a-t-il pré­ci­sé.

Est-ce que sa douce re­vien­dra tour­ner quelques scènes sur le pla­teau mal­gré son congé de ma­ter­ni­té? « Nous avions pré­vu un pe­tit re­tour au tra­vail dès la mi-oc­tobre, mais on ver­ra si Fa­bienne ar­rive à l’in­té­grer à l’his­toire. Si­non, je ne suis pas trop in­quiet, je sais qu’elle a d’autres pro­jets en tête pour Lise », a dit en ter­mi­nant le sym­pa­thique ar­tiste.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.