DES PRO­DUC­TIONS AT­TEN­DUES DE PIED FERME

Ac­cueilli et cé­lé­bré dans les plus grands fes­ti­vals du monde, le ci­né­ma qué­bé­cois connaî­tra-t-il un au­tomne à la hau­teur des at­tentes que sus­cite la liste des réa­li­sa­teurs et co­mé­diens d’en­ver­gure qui gar­nissent les af­fiches des films qui sor­ti­ront dans l

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Cé­dric Bé­lan­ger CEDRIC.BE­LAN­GER@JOUR­NAL­DE­QUE­BEC.COM

À pre­mière vue, le ca­len­drier au­tom­nal a de quoi nous faire sa­li­ver. Le nou­veau film de De­nis Ville­neuve part le bal dès le 17 sep­tembre. Tour­né l’an der­nier en Jor­da­nie, In­cen­dies bé­né­fi­cie­ra du trai­te­ment royal avant d’abou­tir sur nos écrans : pré­sen­ta­tion spé­ciale en pri­meur nord-amé­ri­caine au Fes­ti­val du film de To­ron­to, et pre­mière mon­diale à la Mos­tra de Ve­nise.

To­ron­to ser­vi­ra aus­si de rampe de lan­ce­ment pour À l’ori­gine d’un cri, de Robin Au­bert, qui pren­dra l’af­fiche le 24 sep­tembre, au Québec, ain­si que Good Neigh­bors, de Ja­cob Tier­ney, dont la date de sor­tie qué­bé­coise de­meure en­core inconnue. Route 132, de Louis Bé­lan­ger, y fe­ra aus­si acte de pré­sence, après avoir amor­cé sa car­rière au Fes­ti­val des films du monde de Mon­tréal.

Ré­pu­té pour ses pro­po­si­tions arides, le réa­li­sa­teur De­nis Cô­té ten­te­ra d’at­ti­rer le pu­blic dans les salles avec Cur­ling, qui vient de lui va­loir deux ré­com­penses au Fes­ti­val de Lo­car­no, en Suisse (Léo­pard d’ar­gent de la meilleure réa­li­sa­tion et prix d’in­ter­pré­ta­tion pour Em­ma­nuel Bi­lo­deau).

Le film qui fe­ra cou­rir les foules se­ra certes Lance et compte : le film. Dans ce pas­sage du pe­tit au grand écran de la po­pu­laire sé­rie té­lé­vi­sée, la moi­tié de l’équipe du Na­tio­nal pé­rit dans un ac­ci­dent d’au­to­bus. Les spé­cu­la­tions vont dé­jà bon train puis­qu’au moins une ve­dette de la sé­rie comp­te­ra par­mi les vic­times. Un pe­tit deux sur Marc Ga­gnon?

Pour le pré­sident d’Al­liance Vi­va­Film, Pa­trick Roy, le ci­né­ma qué­bé­cois de­vrait néan­moins ter­mi­ner 2010 en lé­ger re­cul par rap­port à 2009 en ce qui a trait aux parts de mar­ché.

« Il n’y a pas de De père en flic, cette an­née. C’est un film qui est dif­fi­cile à rem­pla­cer », constate-t-il.

Ce qui ne veut pas dire, en­chaîne M. Roy, que le ci­né­ma qué­bé­cois n’est pas en bonne san­té. À preuve, les nom­breux longs-mé­trages qui ob­tiennent de la vi­si­bi­li­té dans les fes­ti­vals du monde en­tier et, aus­si, le jeu des com­pa­rai­sons entre les per­for­mances des films amé­ri­cains et qué­bé­cois.

« En 2009, huit films qué­bé­cois sur les vingt-cinq pro­duits ont amas­sé plus d’un mil­lion de dol­lars au box-of­fice, soit 30 %, alors que seule­ment 20 % des films amé­ri­cains ont fran­chi la barre du mil­lion. »

SEP­TEMBRE

In­cen­dies

Qui Réa­li­sé et scé­na­ri­sé par De­nis Ville­neuve, le film met en ve­dette Mé­lis­sa Dé­sor­meaux-Pou­lin, Lub­na Aza­bal, Ré­my Gi­rard et Maxim Gau­dette.

Quoi Lorsque le no­taire Le­bel (Ré­my Gi­rard) fait à Jeanne (Mé­lis­sa Dé­sor­meaux-Pou­lin) et Si­mon Mar­wan (Maxim Gau­dette) la lec­ture du tes­ta­ment de leur mère Na­wal (Lub­na Aza­bal), les ju­meaux sont si­dé­rés de se voir re­mettre deux en­ve­loppes, l’une des­ti­née à un père qu’ils croyaient mort et l’autre à un frère dont ils igno­raient l’exis­tence. Épau­lés par le no­taire Le­bel, les ju­meaux re­mon­te­ront le fil de l’his­toire de celle qui leur a don­né la vie, dé­cou­vrant un des­tin tra­gique mar­qué au fer rouge par la guerre et la haine... et le cou­rage d’une femme ex­cep­tion­nelle.

Quand 17 sep­tembre

À l’ori­gine d’un cri

Qui Film réa­li­sé et scé­na­ri­sé par Robin Au­bert et met­tant en ve­dette Mi­chel Bar­rette, Jean La­pointe et Pa­trick Hi­von.

Quoi Un jeune homme se voit for­cé de prendre la route avec son grand-père afin de re­trou­ver son père, qui a fui avec le corps de sa dé­funte femme. S’en­suit un voyage où la confron­ta­tion mène à l’apai­se­ment.

Quand 24 sep­tembre

OC­TOBRE

Le poil de la bête

Qui Réa­li­sé par Phi­lippe Ga­gnon, le film est scé­na­ri­sé par Stéphane J. Bu­reau et Pierre Dau­de­lin. La dis­tri­bu­tion com­prend Guillaume Le­may-Thi­vierge, Vi­viane Audet, Mi­rianne Brû­lé, Pa­trice Ro­bi­taille, An­toine Ber­trand, Gilles Re­naud, Pierre-Luc La­fon­taine, Sé­bas­tien Hu­ber­deau, Mi­chel Bar­rette, Pa­trick Dro­let, Martin Du­breuil, Marc Beau­pré, Marie-Chantal Per­ron et Ma­rieT­hé­rèse For­tin.

Quoi Jo­seph Cô­té, sé­duc­teur no­toire, s’évade quelques heures avant sa pen­dai­son et usurpe l’iden­ti­té d’un jé­suite. Avec un dé­ta­che­ment mi­li­taire à ses trousses, le faux cu­ré se ré­fu­gie à la Sei­gneu­rie de Beau­fort. Les cen­si­taires de ces terres, qui at­tendent avec im­pa­tience l’ar­ri­vée des Filles du Roy, l’ac­cueillent avec tous les égards dus à un prêtre. On le nour­rit avec abon­dance et on lui ra­conte la lé­gende du père Brind’amour, chas­seur de loups-ga­rous. Jo­seph se rend compte qu’il a vo­lé l’iden­ti­té d’un hé­ros.

Quand 1er oc­tobre

Route 132

Qui Le scé­na­rio de Louis Bé­lan­ger et Alexis Martin est réa­li­sé par Louis Bé­lan­ger. Le film met en ve­dette François Pa­pi­neau, Alexis Martin, Sophie Bour­geois, An­dré Lachapelle, Clé­mence Des­ro­chers, Ja­nine Sut­to et Gilles Re­naud.

Quoi Gilles vient de perdre son fils de 5 ans. Dans une ta­verne, il re­trouve Bob, son vieil ami ma­gouilleur. Ils partent en­semble sur la route 132, en di­rec­tion du Bas­du-Fleuve, pour faire un coup fu­mant et se sor­tir du trou. Pour Gilles, n’im­porte quelle rai­son est bonne pour fuir. C’est en re­tour­nant au pays de ses an­cêtres et grâce à l’ami­tié de Bob que Gilles trou­ve­ra la force de sur­mon­ter sa dou­leur.

Quand 6 oc­tobre

2 fois une femme

Qui Réa­li­sa­tion et scé­na­rio de François De­lisle et met­tant en ve­dette Évelyne Rompré, Étienne La­forge, Marc Bé­land et Da­vid Bou­tin.

Quoi Après une nuit où sa vie est très sé­rieu­se­ment mise en dan­ger par son ma­ri violent, Ca­the­rine dé­cide de fuir avec son fils et de com­men­cer une nou­velle vie sous une autre iden­ti­té. De la ban­lieue mo­no­tone, elle se re­trouve nulle part au mi­lieu du Nord qué­bé­cois. De la crainte, elle pas­se­ra de la confiance à l’es­poir. Ca­the­rine, de­ve­nue Sophie, dé­mê­le­ra les fils com­plexes de l’iden­ti­té et du dé­sir qui forment la vie d’une femme seule, en marge, qui ré­ap­prend à res­pi­rer la vie.

Quand 29 oc­tobre

NO­VEMBRE

10 1/2

Qui Film de Podz, d’après un scé­na­rio de Claude La­londe. Met­tant en ve­dette Claude Legault, Robert Nay­lor, Mé­la­nie Des­jar­dins Che­vau­drier, Eugénie Beaudry, Blaise Tar­dif, Maxime Des­jar­dins-Trem­blay, Ju­lie Saint-Pierre, Martin Du­breuil, Fé­lixe Ross, Nor­man Helms, Vic­tor La­belle, Vir­gi­nie Mo­rin et Mo­nique Gos­se­lin.

Quoi L’his­toire de Tom­my, un en­fant de 10 ans bien connu des ser­vices so­ciaux. Cet en­fant trouble, re­belle à l’au­to­ri­té comme à l’af­fec­tion, est ju­gé ir­ré­cu­pé­rable par la plu­part des édu­ca­teurs. Seul Gilles, son nou­vel édu­ca­teur, en­tre­voit une lueur d’es­poir dans le re­gard de cet en­fant qui ne com­mu­nique que par la vio­lence. Se­rait-ce le par­cours de la der­nière chance de Tom­my?

Quand Date à confir­mer

Cur­ling

Qui Film de De­nis Cô­té, met­tant en ve­dette Em­ma­nuel Bi­lo­deau, Phi­lo­mène Bi­lo­deau, Sophie Des­ma­rais, Roc La­for­tune, Muriel Du­til, Yves Trudel, Anie Pascale et Johane Ha­ber­lin.

Quoi Dans une na­ture hi­ver­nale et rude, en douce marge du monde, Cur­ling s’in­té­resse à l’in­ti­mi­té d’un père et sa fille de 12 ans. Entre les bou­lots or­di­naires, JeanF­ran­çois Sau­va­geau consacre un temps mal­adroit à Ju­ly­vonne. L’équi­libre fra­gile de leur re­la­tion est mis en pé­ril par des évé­ne­ments sin­gu­liers.

Quand Date à confir­mer

Reste avec moi

Qui Réa­li­sé par Robert Mé­nard et scé­na­ri­sé par Claire Wo­jas, le film met en ve­dette Gé­rard Poi­rier, Da­nielle Proulx, Vincent Bi­lo­deau, Louis Morissette, Maxim Roy et Ju­lie Per­reault.

Quoi L’his­toire ra­conte des vies en pa­ral­lèles. Les par- cours en­tre­croi­sés d’êtres qui en ap­pa­rence semblent n’avoir au­cun lien entre eux, mais dont on com­pren­dra les in­ter­re­la­tions dans la ré­so­lu­tion fi­nale du ré­cit. Ces êtres vivent cha­cun une dou­leur, une tra­hi­son de la vie, qui fait vio­lence à leur exis­tence mais qui les amène à gran­dir, à dé­pas­ser la souf­france pour at­teindre une meilleure com­pré­hen­sion d’eux-mêmes et des autres.

Quand 5 no­vembre

Lance et compte

Qui Le scé­na­rio de Ré­jean Trem­blay est réa­li­sé par Fré­dé­rik D’Amours. La dis­tri­bu­tion compte Marc Mes- sier, Ma­ri­na Or­si­ni, Carl Marotte, Ja­son Roy-Lé­veillée, De­nis Bou­chard, Ray­mond Bou­chard, Yvan Pon­ton et Hé­lène Florent.

Quoi Une pe­tite ville du Lac-Saint-Jean vibre au rythme du ho­ckey. Le match ter­mi­né, les joueurs du Na­tio­nal signent des au­to­graphes et montent dans leur au­to­bus. S’amorce alors la longue ran­don­née entre Ro­ber­val et Québec. Dans les grandes courbes du mont Apica, c’est la ca­tas­trophe. L’au­to­bus du Na­tio­nal ca­pote dans une côte… Épou­van­table bi­lan : la moi­tié de l’équipe y perd la vie. Une tâche ar­due at­tend main­te­nant le Na­tio­nal : se re­cons­truire. Quand 26 no­vembre

Route 132

À l’ori­gine d’un cri

Le poil de la bête

2 fois une

femme

Reste avec moi

Cur­ling

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.