Per­son­nage ado­ré

« Je suis tom­bé en amour avec le per­son­nage en li­sant le scé­na­rio», af­firme Maxime Dumontier, ajou­tant qu’il était prêt à tout faire pour dé­cro­cher le rôle de Guillaume dans Trom­per le si­lence.

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - De­nise Mar­tel Le Jour­nal de Québec

« J’adore le per­son­nage et je me suis tout de suite dit que je le vou­lais. Pour moi, c’était un ca­deau de le faire, vrai­ment! Je ne sais pas exac­te­ment ce qui ve­nait me cher­cher... Peu­têtre son es­pèce de li­ber­té, son ar­ro­gance qui m’a aler­té », sou­tient le jeune co­mé­dien au cours d’un en­tre­tien té­lé­pho­nique.

« J’ai eu deux au­di­tions, mais je le vou­lais tel­le­ment que je suis ar­ri­vé très pré­pa­ré et Ju­lie Hi­von a fi­ni par me choi­sir », lance ce­lui qui a aus­si mar­qué le drame Tout est par­fait en in­car­nant Josh, seul sur­vi­vant d’un pacte de sui­cide entre quatre chums.

« Guillaume n’est pas le même genre de gars, même s’il vit des trucs de fa­çon trash. Ils agissent très dif­fé­rem­ment. Et je ne suis vrai­ment pas comme ça dans la vie. Je ne suis pas quel­qu’un de tor­tu­ré, mais j’ima­gine que je dé­gage une image trash », ajoute-t-il en riant.

« Ça a été fa­cile de m’em­bar­quer là-de­dans parce qu’on a eu beau­coup de ré­pé­ti­tions. Ju­lie est très per­fec­tion­niste et sa­vait exac­te­ment ce qu’elle vou­lait pour le per­son­nage et pour la re­la­tion entre Vi­viane et lui.

« Tout était tel­le­ment pré­vu que le tour­nage a été re­la­ti­ve­ment fa­cile. J’avais juste à me lais­ser al­ler là­de­dans », dit Maxime Dumontier, qui a aus­si ado­ré jouer aux cô­tés de Su­zanne Clé­ment. « Elle est très gé­né­reuse de son temps, de son éner­gie. » Dans quelques se­maines, il s’em­vo­le­ra pour les îles de la Ma­de­leine pour te­nir un pe­tit rôle dans La peur de l’eau, po­lar réa­li­sé par Ga­briel Pelletier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.