MAU­VAIS KAR­MA: L’AN­GOISSE AVANT LA NAIS­SANCE

Plus de deux ans après la fin de Ru­meurs, l’au­teure Isabelle Langlois re­vient avec une nou­velle comédie, Mau­vais Kar­ma, en ondes le mer­cre­di, à 21 h, sur les ondes de Ra­dio-Ca­na­da. La pre­mière, le 8 sep­tembre, du­re­ra une heure.

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION - Serge Drouin Le Jour­nal de Québec

« Les gens ont l’im­pres­sion que je suis par­tie de­puis long­temps. Pour­tant, je me suis per­mis un ar­rêt de six mois seule­ment après la fin de Ru­meurs, ex­plique l’au­teure. Je n’ai pas été sur le bord de la pis­cine avec un ci­gare dans la bouche tout ce temps-là. Éla­bo­rer un nou­veau pro­jet, c’est long. Il faut convaincre un pro­duc­teur, puis un dif­fu­seur, trou­ver les sous pour concré­ti­ser le pro­jet, l’écrire... Il faut du temps », note-t-elle.

A la veille de la nais­sance de son nou­veau bé­bé té­lé­vi­suel, Isabelle Langlois dit qu’elle « a la chienne ». Si­gna­lons que Ru­meurs a mé­ri­té rien de moins que 19 prix Gé­meaux au cours de ses sept ans de dif­fu­sion. « Mon conjoint est sur le point de me construire un abri nu­cléaire pour que j’aille me ca­cher, dit-elle. Quand t’écris, tu veux que les gens aiment ça. J’au­rais pro­ba­ble­ment eu la même pres­sion si mon pro­jet pré­cé­dent avait flop­pé », dit-elle.

TROIS FEMMES EN DÉS­ÉQUI­LIBRE

Mau­vais Kar­ma trans­por­te­ra le té­lé­spec­ta­teur dans l’uni­vers de trois femmes ar­ri­vées à un car­re­four de leur vie. « Tout ce qu’elles croyaient so­lide, ce qu’elles avaient construit à ce jour s’écroule. Elles de­viennent en dés­équi­libre. J’avais le goût d’éla­bo­rer de plus longues in­trigues sur ces femmes. Je ne vou­lais pas écrire des épi­sodes fer­més, mais plu­tôt des in­trigues sur une longue échéance. »

Bien­tôt, les té­lé­spec­ta­teurs fe­ront connais­sance avec Kim (Ju­lie Le Breton), Na­tha­lie (Hé­lène Bour­geois-Le­clerc) et Sa­rah (Anik Le­may). La pre­mière se dé­fi­nis­sait par son tra­vail mais vient de perdre son em­ploi; la se­conde vient de perdre son ma­ri et la der­nière fré­quente un homme plus vieux qu’elle. « Sa­rah (Anik Le­may) est une étrange bi­bitte, au tem­pé­ra­ment aso­cial. Elle mène la vie d’une femme de 60 ans alors qu’elle est tout juste dans la qua­ran­taine. » Dans l’uni­vers de ces femmes, un po­li­cier (Ré­mi-Pierre Pa­quin), un dé­tec­tive à la vie tran­quille... jus­qu’à ce qu’il se frotte à nos trois hé­roïnes.

DE L’AC­TION

Tout comme dans Ru­meurs, Mau­vais Kar­ma pro­met des de­mi-heures d’ac­tion. « Je crois que ça dé­mé­nage, quoi que je suis très mal pla­cée pour ju­ger », dit l’au­teure. Les 13 pre­miers épi­sodes de 30 mi­nutes cha­cun - sauf pour la pre­mière - se­ront pré­sen­tés cet au­tomne. Isabelle Langlois, pour sa part, en a écrit 20 jus­qu’à pré­sent.

Mau­vais Kar­ma ar­rive à la même pé­riode que Les trois soeurs El­liott, les filles de La Ga­lère ou, plus loin, His­toires de filles. Quel­qu’un di­ra-t-il que les co­mé­diennes n’ont pas de tra­vail? « Je ne sais pas si nous sommes dans un cou­rant de sé­ries de filles. Chose cer­taine, per­son­nel­le­ment, je connais bien l’uni­vers des bonnes femmes et j’aime en par­ler », conclut-elle.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.