SUR LA MEME ROUTE 132

De­nise Robert et Fa­bienne La­rouche

Le Journal de Quebec - Weekend - - LA UNE - Mi­chelle Coudé-Lord MCLORD@JOUR­NALMTL.COM

MON­TRÉAL | Ce sont deux femmes de tête,de coeur et de pas­sion. Un pre­mier pro­jet de film les réunit : Route 132, de Louis Bé­lan­ger. Elles an­noncent dé­jà qu’il y en au­ra d’autres. Les deux pro­duc­trices De­nise Robert et Fa­bienne La­rouche ont donc uni leurs forces et se sont mises au ser­vice de l’oeuvre de Louis Bé­lan­ger, « le ci­néaste poète du Québec », confie, rem­plie d’ad­mi­ra­tion, la pro­duc­trice ve­dette de Ci­né­ma­gi­naire, De­nise Robert, bien ap­puyée par sa nou­velle com­plice Fa­bienne La­rouche.

Au dé­but de l’aven­ture, elles ont en­ten­du les doutes et les ques­tion­ne­ments en cou­lisse sur leur nou­velle as­so­cia­tion pour ce pre­mier film. « Deux têtes fortes, deux femmes qui al­laient pro­ba­ble­ment s’ar­ra­cher les che­veux au bout de quelques jours. Ça va se po­gner fort. » Pour­tant, ce fut le bon­heur to­tal. Et elles dé­clarent au­jourd’hui en choeur: « Ja­mais on n’au­rait dou­té si nous étions des hommes. On au­rait vu ce­la comme une union na­tu­relle, une vé­ri­table force, une ex­cel­lente idée. Mais deux femmes… Voyons, mal­heu­reu­se­ment, pour plu­sieurs, ça ne se peut pas en­core. Dom­mage », disent-elles.

TRA­VAILLER EN­SEMBLE

De­nise Robert, de chez Ci­né­ma­gi­naire avec son com­plice Da­niel Louis, et Fa­bienne La­rouche, de chez Ae­tios avec son homme Mi­chel Tru­deau… Deux mai­sons de pro­duc­tion in­con­tour­nables au Québec, qui ac­cu­mulent cha­cune leurs propres suc­cès de­puis des an­nées.

Mais les deux femmes, qui se sont sou­vent re­trou­vées dans les mêmes soi­rées-bé­né­fice, sa­vaient de­puis des an­nées qu’elles al­laient un jour tra­vailler en­semble.

« J’avais le goût pour ce pro­jet de tra­vailler avec d’autres, confie De­nise Robert. J’ai donc men­tion­né le nom de Fa­bienne à Louis Bé­lan­ger. Il fut conquis comme moi après sa toute pre­mière ren­contre. Je lui ai dit, tu n’au­ras pas un fan club, mais deux », ex­plique la pro­duc­trice en riant.

C’est ain­si qu’elles ont pro­fi­té des forces de cha­cune et de leurs res­sem­blances.

« Il n’y a pas une pro­duc­trice au Québec qui connaît la mise en mar­ché comme elle, sou­tient Fa­bienne La­rouche, en par­lant de De­nise Robert. Elle n’a pas eu un Os­car pour rien. Ac­tuel­le­ment, je la re­garde al­ler et ma foi, j’ap­prends. Elle est ar­ri­vée du Fes­ti­val de To­ron­to avec une cri­tique in­croyable dans

Va­rie­ty, une place au Fes­ti­val de Van­cou­ver et une as­su­rance pour d’autres Fes­ti­vals. Au Québec, le film sort dans 25 salles, alors qu’au point de dé­part, on par­lait de 15. C’est une tor­nade en mise en mar­ché cette femme. Elle connaît son mé­tier sur le bout des ongles. »

De­nise Robert n’aime pas les com­pli­ments. Pour la pro­duc­trice qu’elle est, tout ce qui compte, c’est la vie de son film, de son oeuvre sur la­quelle elle tra­vaille.

« J’ai dé­cou­vert la même pas­sion chez Fa­bienne La­rouche. Et quelle équipe elle a. Fa­bienne est une femme que j’ad­mire beau­coup. C’est une tra­vaillante et elle est d’une té­na­ci­té in­croyable. En plus de son ta­lent. Nous sommes une équipe et on se fait des passes pour mar­quer des buts, tout sim­ple­ment », af­firme De­nise Robert.

PRE­MIER BÉ­BÉ CI­NÉ­MA­TO­GRA­PHIQUE

Elles sont toutes deux très fières de leur pre­mier bé­bé ci­né­ma­to­gra­phique créé et pro­duit en équipe.

« Route 132 est une belle his­toire, ra­conte Fa­bienne La­rouche. Oui, ça parle du deuil, mais c’est sur­tout une his­toire de coeur et d’ami­tié. Et les images de Louis Bé­lan­ger sont poé­tiques et montrent un vi­sage ex­cep­tion­nel de notre Québec. Au fait, je di­rais que par­ta­ger ce pro­jet avec De­nise, mon amie, fut très apai­sant. On ne porte pas tout sur nos épaules. Je confirme comme De­nise qu’il y au­ra d’autres ren­dez-vous. »

Et dans le contexte éco­no­mique dif­fi­cile, il est aus­si ras­su­rant pour les deux pro­duc­trices d’unir leurs forces.

« LES MOYENS NE SUIVENT PAS LES AM­BI­TIONS »

– DE­NISE ROBERT

MON­TRÉAL | De­nise Robert, qui vient de re­ce­voir au Fes­ti­val des films de To­ron­to le prix de la meilleure pro­duc­trice au pays, un tro­phée ja­mais dé­cer­né à une femme au­pa­ra­vant, ne cache pas ses in­quié­tudes quant au fi­nan­ce­ment de notre ci­né­ma­to­gra­phie.

« Le ta­lent est énorme, mais les bud­gets sont les mêmes que dans les an­nées 90. Le gou­ver­ne­ment fé­dé­ral tarde à li­vrer la mar­chan­dise pen­dant qu’on se ques­tionne si le gou­ver­ne­ment du Québec pour­ra li­vrer les mil­lions pro­mis. Les moyens ne suivent pas les am­bi­tions. L’élas­tique est éti­ré jus­qu’au bout. Est-ce qu’on va ac­cep­ter de faire des films à deux per­son­nages? Est-ce qu’on pour­ra conti­nuer à faire des films d’en­ver­gure? L’in­quié­tude est réelle. »

Mais ja­mais ces dif­fi­cul­tés ne fe­ront re­cu­ler ces deux pro­duc­trices, ces deux femmes bat­tantes et pas­sion­nées.

UNE EX­PÉ­RIENCE FOR­MI­DABLE

« J’aime tra­vailler en équipe. Sou­vent, notre tra­vail de pro­duc­teur nous isole. On com­pé­ti­tionne les uns contre les autres et moi, je n’aime pas ce­la. Faire un film, c’est tel­le­ment dur au dé­part. Par­ta­ger tout ce­la avec Fa­bienne fut une ex­pé­rience for­mi­dable », ré­af­firme De­nise Robert.

« Moi, je suis plus avo­cat, contrat, mais ce fut plus fa­cile que ce que j’au­rais pen­sé », as­sure Fa­bienne La­rouche.

« Pas un contrat au monde ne peut rem­pla­cer un oui qui vient du coeur. Je ne suis pas une per­sonne à conflit. Quand je dis oui, je fonce, je tra­vaille et ha­bi­tuel­le­ment, ça donne des ré­sul­tats. J’ai trou­vé la même pas­sion et dé­ter­mi­na­tion chez Fa­bienne. Donc oui, nous étions vrai­ment sur la même route », concluent en sou­riant de bon­heur et de sa­tis­fac­tion les deux femmes.

« À nos dé­trac­teurs, on leur dit que c’était une mau­dite bonne idée. Et qu’il y a au­ra beau­coup d’autres ren­dez-vous », lance Fa­bienne La­rouche sur son ton dé­ter­mi­né qu’on lui connaît.

Elles sont par­ties toutes deux, d’un pas dé­ter­mi­né, af­fi­chant bras des­sus, bras des­sous leur ga­gnante ami­tié.

√ Route 132. Sor­tie dans 25 salles du Québec le 6 oc­tobre.

PHOTO JO­CE­LYN MALETTE

De­nise Robert et Fa­bienne La­rouche af­fichent une belle com­pli­ci­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.