3 4 3 « On veut faire rire la pla­nète »

SAINT-ZÉ­NON | Ici, à la pour­voi­rie de Réal Massé, à SaintZé­non, au nord de Jo­liette, Martin Drain­ville, dé­gui­sé en boy scout, tourne une cap­sule d’hu­mour qui se­ra vue jus­qu’au Ja­pon et en Russie! « On veut faire rire la pla­nète », lancent avec convic­tion

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION - Pierre O. Na­deau PIERRE.NA­DEAU@JOUR­NAL­DE­QUE­BEC.COM

« C’est un pro­jet au­da­cieux et même un peu ba­veux », ajoute en riant De­nis Sa­vard, pro­duc­teur dé­lé­gué de Qué­béComm, cette en­tre­prise qui pro­duit le Grand Rire de Québec et qui se dé­marque de plus en plus sur le mar­ché té­lé­vi­suel in­ter­na­tio­nal.

Il est dé­jà ac­quis que plus de 800 cap­sules d’hu­mour se­ront pro­duites au cours des trois pro­chaines an­nées. Elles se­ront re­grou­pées en dif­fé­rents for­mats, comme pour des émis­sions­sions d’une de­mi-heure au Québec, ou des por­tions de six mi­nutes qui se­ront in­té­grées à une im­por­tante émis­sion de va­rié­tés au Ja­pon. Après avoir fait les cent coups à Sur­prise sur prise, les deux hommes sont réunis dans cette grande aven­ture qui consiste à pro­duire, au Québec et à l’étran­ger, « des cap­sules d’hu­mour de haute qua­li­té ». Toutes sans dia­logues, « his­toire de contour­ner la bar­rière de la langue », ex­plique Sylvain Pa­rent-Bé­dard, pré­sident de Qué­béComm.

On parle de mi­cro-mé­trages d’hu­mour vi­suels d’une du­rée de 15 à 90 se­condes tour­nés en format ci­né­ma­to­gra­phique HD et la plu­part du temps sur des sites ex­té­rieurs. « Notre concept est unique par ses dé­cors na­tu­rels et non des dé­cors de car­ton, dit le concep­teur. C’est très dif­fé­rent de la sé­rie – éga­le­ment sans dia­logues – Les gags (pro­duite par Juste pour rire). Nous, on ne piège pas per­sonne et il n’y a pas de ca­mé­ras ca­chées, tout est scé­na­ri­sé. »

À LA MON­TY PY­THON

« C’est de l’hu­mour à la Mon­ty Py­thon », pré­cise Pierre Pa­quin, en nous mon­trant en pri­meur une dé­so­pi­lante cap­sule dans la­quelle un chi­rur­gien in­vite une as­sis­tante à ten­ter une pre­mière ex­pé­rience de bis­tou­ri. Hé­si­tante, la jeune femme pro­cède à « l’opé­ra­tion » et fait ap­pa­raît- re un coeur hu­main en­san­glan­té, conte­nant... une bague de de­mande en ma­riage!

Et que dire de cette autre scène, tour­née au Mexique, mon­trant un nau­fra­gé qui, aper­ce­vant au loin un pe­tit ba­teau, s’em­pare aus­si­tôt de son fu­sil de dé­tresse et lance dans les airs un pro­jec­tile qui abou­tit sur le­dit ba­teau et le fait ex­plo­ser. La scène est d’un réa­lisme édi­fiant. « Pour­tant, nous ap­prend Pierre Pa­quin, le ba­teau a été créé au montage... »

Ce der­nier forme, avec Da­niel Mi­chaud et François Saint-Amant, le trio de scrip­teurs des Lol :-).

« On fait de l’hu­mour un peu ir­ré­vé­ren­cieux, mais de fac­ture fa­mi­liale. On s’at­tend que cer­tains pays cen­surent cer­tains de nos clips, comme ce fut le cas pour le Li­ban, qui re­fuse de dif­fu­ser un sketch « mon­trant de la nu­di­té », alors qu’il s’agit sim­ple­ment d’une fille en bi­ki­ni », ex­plique le pro­duc­teur dé­lé­gué en ajou­tant : « Cer­tains pays nous ont de­man­dé de re­prendre nos Lol :-) avec des co­mé­diens lo­caux, mais on a re­fu­sé. On ver­ra donc seule­ment des co­mé­diens qué­bé­cois par­tout sur la pla­nète », in­siste le pro­duc­teur dé­lé­gué qui a fait ap­pel à Réal Bos­sé, Martin Drain­ville, An­toine Vé­zi­na et Ju­lie Mé­nard pour jouer les prin­ci­paux rôles muets.

« Nous n’avons pas choi­si des ve­dettes, parce que la ve­dette des Lol :-), c’est l’hu­mour, un hu­mour le plus sou­vent ab­surde sur fond de dra­ma­ti­sa­tion. On pri­vi­lé­gie un hu­mour in­tel­li­gent à un hu­mour ca­bo­tin. »

DE­NIS SA­VARD ET

PIERRE PA­QUIN

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.