Une phrase-clé pour se re­cen­trer

Le Journal de Quebec - Weekend - - LIVRES - — Marie-France Bor­nais

« J’em­barque pas là-de­dans. » Voi­là la phrase-clé que se ré­pète Mar­cia à peu près à chaque heure et qui lui per­met de se re­cen­trer ra­pi­de­ment et ef­fi­ca­ce­ment quand il est ques­tion de choix dans sa vie.

« Ça peut être à pro­pos de n’im­porte quoi. Ça s’est pro­duit quand est ve­nu le temps du bal de fi­nis­sants de ma fille Adèle. J’ai dit : moi, j’em­barque pas là­de­dans, qu’un bal coûte 1 000 $. Et je lui ai don­né 100 $ de bud­get pour sa robe. Je me de­mande tou­jours dans quoi je m’em­barque. Et l’in­sé­cu­ri­té des autres, j’em­barque pas là-de­dans. Je n’ai ja­mais vou­lu que mes en­fants aillent au ser­vice de garde et dînent à l’école. J’em­barque pas là-de­dans. J’ai le droit. Mais il a fal­lu que j’or­ga­nise ma vie pour que mes en­fants viennent dî­ner à la mai­son. »

Comme elle vou­lait tra­vailler et se réa­li­ser pro­fes­sion­nel­le­ment en même temps, elle a dû se ques­tion­ner pour trou­ver la bonne for­mule. Et se ré­pé­ter plu­sieurs fois : « j’em­barque pas là-de­dans » quand les moules pro­po­sés ne lui cor­res­pon­daient pas.

« L’idée, c’est d’être vrai­ment moi-même. Je trouve que je chante bien ma vie, que je vibre bien. Quand je pro­nonce des confé­rences et que je vois les yeux des femmes qui s’éclairent, qui com­prennent ce que je dis, je dis : O.K., conti­nue de dire ce que tu as à dire. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.