Un ta­touage très pé­nible

Le Journal de Quebec - Weekend - - ARCHAMBAULT - http://bit.ly/tat­toos­cream

Voi­ci quelques idées mal­heu­reuses : 1) Se faire ta­touer lors­qu’on a un seuil de la dou­leur peu éle­vé. 2) Se faire ta­touer lors­qu’on est in­ca­pable de res­ter en place. 3) Se faire ta­touer lors­qu’on est (peut-être) ivre. 4) Se faire ta­touer et lais­ser la séance être cap­tée sur vi­déo puis dif­fu­sée sur YouTube pour mon­trer au monde en­tier la mau­viette que nous sommes. Ap­pa­rem­ment, cette femme ne sa­vait pas ou se fou­tait que de telles idées puissent être mal avi­sées. Elle crie et se tor­tille du­rant toute la séance, au grand désar­roi de l’ar­tiste ta­toueur. Il est dif­fi­cile d’ima­gi­ner cette pauvre femme en train d’ac­cou­cher.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.