RÉAL BOS­SÉ SE LAISSE TOM­BER... DANS LA SCIENCE

Le co­mé­dien Réal Bos­sé re­lève un nou­veau dé­fi cette sai­son en ani­mant Science ou fic­tion, à TV5.

Le Journal de Quebec - Weekend - - ARCHAMBAULT - Serge Drouin Le Jour­nal de Québec

Réal Bos­sé est em­bal­lé par ce nou­veau pro­jet. « J’ai tou­jours ai­mé les sciences, j’ai tou­jours eu l’es­prit cu­rieux à ce cha­pitre. Toutes ces his­toires en­tou­rant les re­cettes de grands-mères m’ont tou­jours intrigué. Quand Point de mire m’a ap­pro­ché pour ani­mer cette émis­sion, je me suis dit : why not? » ex­plique le co­mé­dien-ani­ma­teur, en en­tre­vue. « Pour moi, c’est un nou­veau dé­fi. Au dé­but, je me suis de­man­dé si j’al­lais être ca­pable, mais quand j’ai vu les su­jets abor­dés, je me suis lais­sé em­por­ter par l’aven­ture. Pour moi, c’est un chal­lenge et, étant un gars d’im­pro, j’aime me lais­ser tom­ber dans le vide. Je me laisse por­ter par ce qui m’est pré­sen­té dans la vie. »

SCIENCE OU CROYANCE PO­PU­LAIRE?

La sé­rie ap­porte des ré­ponses à une foule de croyances po­pu­laires. Ain­si, les ama­teurs au­ront ré­ponse à des ques­tions comme : les che­veux conti­nuent-ils de pous­ser après la mort? Est-ce vrai que le blanc pro­tège du so­leil? La foudre peu­telle frap­per deux fois au même en­droit? Bos­sé ex­ploite les mythes les plus ré­pan­dus, et des ex­perts, triés sur le vo­let, vul­ga­risent en­suite les phé­no­mènes scien­ti­fiques qui les dé­mys­ti­fient.

Pour Réal Bos­sé, cette sé­rie per­met non seule­ment de dé­mys­ti­fier cer­taines croyances, mais offre l’oc­ca­sion d’ap­prendre. « On peut ap­prendre à tous les ni­veaux. Pour moi, ap­prendre est une chose im­por­tante. Je pense que nous sommes ici pour ça », ex­plique-t-il.

PO­LICE

Il y a quelque temps, Réal Bos­sé a dé­bu­té le tour­nage de Po­lice, sé­rie té­lé qui met aus­si en ve­dette Claude Legault. L’his­toire nous plonge au coeur du quo­ti­dien de deux pa­trouilleurs de la po­lice de Mon­tréal. Après trois mois de congé, Nick Be­roff (Bos­sé) est contraint de tra­vailler avec Ben Char­tier (Legault). Une bande de confrères, eux aus­si aux prises avec leurs dé­mons, tentent de domp­ter ceux de leurs conci­toyens sans se faire ava­ler par la bête hu­maine. La sé­rie doit être en ondes à Ra­dio-Ca­na­da en 2011.

Réal Bos­sé dit que cette émis­sion n’est pas là pour ré­ha­bi­li­ter le mé­tier de po­lice, mais plu­tôt l’hu­main face à l’hu­main. « Ces gars et ces filles-là doivent être mé­de­cins, psy­cho­logues, faire res­pec­ter les lois... On leur en de­mande beau­coup pour le peu de for­ma­tion qu’ils re­çoivent. Avec Po­lice, je sou­haite que le té­lé­spec­ta­teur soit as­sis sur le ca­pot de l’au­to­pa­trouille de Nick et Ben pour qu’il voie vrai­ment c’est quoi la vie de po­li­ciers. Je pense que ce se­ra une sé­rie tou­chante et drôle à la fois », conclut-il.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.