OPÉ­RA­TION SÉ­DUC­TION

Sor­ti en France la se­maine der­nière, Les Amours ima­gi­naires, du jeune ci­néaste qué­bé­cois Xa­vier Do­lan, a été sa­lué par la cri­tique fran­çaise.

Le Journal de Quebec - Weekend - - CE QUI SE PASSE À PARIS -

Ce n’est pas vrai­ment un scoop et Xa­vier Do­lan de­vait tout de même s’y at­tendre un peu. Après avoir re­çu un très bel ac­cueil à Cannes en mai der­nier, où il était pré­sen­té en sé­lec­tion of­fi­cielle dans la ca­té­go­rie Un Cer­tain Re­gard, la sor­tie na­tio­nale de ses Amours ima­gi­naires a été ac­com­pa­gnée de cri­tiques po­si­tives dans la presse fran­çaise.

Xa­vier Do­lan et ses ac­teurs, Mo­nia Cho­kri et Niels Schneider, ont d’ailleurs été in­vi­tés au très pri­sé Grand Jour­nal de Ca­nal+, une émis­sion qui voit dé­fi­ler les plus grandes stars fran­çaises et in­ter­na­tio­nales.

BI­JOU POP

Le quo­ti­dien Le Monde parle d’un « ra­vis­sant bi­jou pop qui se consomme avec un plai­sir gour­mand et ac­cré­dite l’idée que Do­lan au­rait les moyens de ses am­bi­tions ». Li­bé­ra­tion, qui fait ré­fé­rence à la Nou­velle Vague en ti­trant « Nou­velle (mi­ni) vague », qua­li­fie le film d’« alar­mé et drôle ». « Le film est une ir­ré­sis­tible mo­saïque de cou­leurs et de mé­lo­dies qui exa­cerbent tous les sens, une su­perbe étoffe soyeuse et cha­mar­rée », écrivent pour leur part Les In­ro­ckup­tibles.

Le ma­ga­zine L’Ex­press parle quant à lui d’une « frian­dise vir­tuose et aci­du­lée » et pré­dit un bel ave­nir à Do­lan. « Les

Amours ima­gi­naires ouvrent la porte à une grande car­rière. Il y au­ra for­cé­ment des ra­tés, mais la sin­gu­la­ri­té as­su­mée du ci­né­ma de Do­lan lui fe­ra tou­jours évi­ter l’eau tiède. Du chaud ou du froid. Et sur­tout du plai­sir », conclut l’heb­do­ma­daire.

« Pro­dige », « vir­tuose », les qua­li­fi­ca­tifs vont bon train pour dé­crire le jeune scé­na­riste, réa­li­sa­teur et ac­teur qui a à peine 20 ans. « Xa­vier Do­lan, le Rim­baud du ci­né­ma » titre Le Point tan­dis que Le Figa

ro y pré­fère « Xa­vier Do­lan, en­fant ter­rible et ci­néaste pro­dige ».

Après avoir fait sen­sa­tion à Cannes l’an der­nier avec son pre­mier long-mé­trage

J’ai tué ma mère et ré­col­té de très bons pa­piers dans la presse fran­çaise, Xa­vier Do­lan a réus­si à convaincre, avec Les

Amours ima­gi­naires, qu’il n’était pas que le réa­li­sa­teur d’un seul film.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.