DE LA PLACE POUR LA CHAN­SON

Elle a créé des per­son­nages mar­quants à la té­lé, entre autres Isabelle de Quatre et de­mi. Après s’être faite dis­crète sur la scène pu­blique, Isabelle Brossard est de re­tour... comme chan­teuse.

Le Journal de Quebec - Weekend - - STAR - Serge Drouin Le Jour­nal de Québec

Isabelle Brossard pro­pose un pre­mier al­bum, Reste en­core, un disque qu’elle concocte de­puis quelque deux ans. « J’ai tou­jours chan­té. La chan­son a tou­jours fait par­tie de moi. Je me sou­viens, à 17 ans, je chan­tais dans plu­sieurs boîtes à Mon­tréal. J’ai par­ti­ci­pé aus­si à plu­sieurs spec­tacles, entre autres avec Claude Lé­veillée au Fes­ti­val d’été de Québec. »

PAS PRÊTE

Mais du­rant toutes ces an­nées, Isabelle Brossard ne se sen­tait pas prête à en­dis­quer. « Je ne vou­lais pas qu’on me colle l’éti­quette d’une ‘’autre co­mé­dienne qui chante’’. »

Un deuxième en­fant a chan­gé la donne. « Lorsque j’ai eu ma deuxième fille, je me suis dis : c’est le temps; j’ar­rête la té­lé pour un mo­ment. Je n’avais pu me le per­mettre pour la pre­mière. Cette fois, je vou­lais être avec mon bé­bé dans les pre­mières an­nées. Je me suis ac­cor­dé deux ans. En même temps, cet ar­rêt a per­mis au pu­blic de m’ou­blier un peu. »

DES REN­CONTRES

Pour cet al­bum, Isabelle Brossard a vou­lu par­ler de son quo­ti­dien, ses amours, ses grands bon­heurs comme ses grandes tris­tesse. Louis-Marie Mat­thieu, de­ve­nu son gé­rant, signe plu­sieurs des chan­sons. « Je pense que mon ré­per­toire ne s’adres­se­ra pas né­ces­sai­re­ment à des jeunes de 18 ans. Tant mieux s’ils se re­con­naissent, mais je crois qu’il s’adresse da­van­tage aux 35-40 ans, un groupe d’âge un peu né­gli­gé par la chan­son, à mon avis. Tu ne parle pas d’in­fi­dé­li­té de la même ma­nière à 20 ans qu’ à 40 ans, avec deux en­fants. »

Ro­ger Ta­bra, un ami de longue date, et Da­niel La­voie lui ont aus­si of­fert leurs mots. « J’ai vrai­ment été gâ­tée. Plu­sieurs disques qui sortent en ce mo­ment sont des al­bums de re­prises. C’est bien beau, mais nous avons d’ex­cel­lents au­teurs-com­po­si­teurs au Québec et je veux les por­ter avec moi », di­telle. Sur son disque, elle pro­pose no­tam­ment un ex­cellent duo avec Da­ny Bou­dreault, Éphé­mère.

EN TOUR­NÉE

Isabelle Brossard n’a pas l’in­ten­tion de mettre sa car­rière de co­mé­dienne en veilleuse main­te­nant qu’elle as­sume sa vie de chan­teuse. « Je pense que les deux mé­tiers sont com­pa­tibles. Je ne ver­rais pas pour­quoi on ac­cepte qu’un hu­mo­riste fasse son one man show, du ci­né­ma, anime à la ra­dio et qu’on n’ac­cep­te­rait pas qu’une co­mé­dienne chante.»

Isabelle Brossard en­tend bien pro­me­ner ses chan­sons sur la scène vrai­sem­bla­ble­ment après les fêtes. « Je suis une fille de scène. J’ aime ça être sur la scène. J’ai hâte! »

Fi­na­le­ment, à l’heure où Fa­bienne La­rouche ra­mène ses an­ciens per­son­nages dans Vir­gi­nie, Isabelle Brossard n’a pas l’in­ten­tion de re­trou­ver sa coif­feuse Maude Du­pré dans le po­pu­laire té­lé­ro­man de Mme La­rouche. « On me l’a de­man­dé, mais j’ai re­fu­sé. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.