L’ART DE SUR­PRENDRE SES FANS

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Da­ny Bou­chard DBOU­CHARD@JOUR­NALMTL.COM

MON­TRÉAL | Marie-Mai n’a pas fi­ni de sur­prendre ses fans. La jeune chan­teuse, qui mon­te­ra une nou­velle fois sur la scène du Centre Bell, le mois pro­chain, vient d’en­re­gis­trer un duo avec nul autre qu’El­vis

Pres­ley. La nou­velle a été an­non­cée en dé­but de se­maine : Marie-Mai a été choi­sie par So­ny pour en­re­gis­trer un duo avec le King sur l’al­bum Vi­va El­vis, qui se­ra sur les ta­blettes le 9 no­vembre.

« C’est une pres­sion énorme que de chan­ter avec El­vis », convient la chan­teuse.

Vi­va El­vis pro­po­se­ra une dou­zaine de titres, des clas­siques du King, qui ont été ré­ar­ran­gés, dé­pous­sié­rés, pour les be­soins du spec­tacle Vi­va El­vis, créé l’hi­ver der­nier, par le Cirque du So­leil, à Las Ve­gas.

Dans une di­zaine de pays à tra­vers le monde, So­ny a de­man­dé à un ar­tiste d’en­re­gis­trer l’une des chan­sons de l’al­bum en duo avec El­vis. Pour Ma­rieMai, le choix s’est ar­rê­té sur Love Me

Ten­der.

« C’est la chan­son d’amour ul­time. Je ne suis pas de la gé­né­ra­tion d’El­vis, mais je sais que c’est LA chan­son d’amour », di­telle.

Tout s’est fait au cou­rant des trois der­nières se­maines.

« Ils avaient be­soin de ça ra­pi­de­ment », dit Marie-Mai, qui ex­plique avoir en­re­gis­tré la chan­son avec Fred St-Ge­lais, son com­plice, dans le stu­dio qu’ils ont à la mai­son.

« La pre­mière fois que j’ai en­ten­du la toune, j’ai eu les larmes aux yeux, di­telle à pro­pos de la nou­velle ver­sion de

Love Me Ten­der. C’est très dra­ma­tique, comme de la mu­sique de film. Il n’y a pas de grandes en­vo­lées, et c’est très doux. Ils ont bien pré­ser­vé la voix d’El­vis. La voix sonne vrai­ment bien; j’avais ça dans les oreilles et j’avais l’im­pres­sion qu’il était à cô­té de moi. »

Marie-Mai a cou­ché sa voix sur une ma­quette de la chan­son où cer­tains pas­sages d’El­vis avaient été ef­fa­cés.

« C’est moi qui de­vais me plier à sa voix. C’était d’en­trer dans son uni­vers », di­telle, en pré­ci­sant avoir fait beau­coup de re­cherche et écou­té plu­sieurs de ses chan­sons pour pou­voir trou­ver le ton juste.

Marie-Mai a dé­cou­vert El­vis alors qu’elle était toute pe­tite. En­fant, la chan­teuse de 26 ans ra­conte avoir long­temps re­gar­dé ses films. Lorsque le re­mix de la chan­son A Lit­tle

Less Conver­sa­tion est sor­ti en 2002, Marie-Mai était une fan.

« C’est cool qu’il soit en­core pré­sent, up to date », dit-elle.

AU CENTRE BELL, POUR LA 4E FOIS

Le 19 no­vembre, Marie-Mai se­ra à nou­veau sur la scène du Centre Bell. Il s’agi­ra alors de son qua­trième spec­tacle en car­rière sur la pres­ti­gieuse scène mont­réa­laise.

« C’est im­por­tant de voir grand, de rê­ver grand, et de se faire des buts, des ob­jec­tifs », confiait-elle, au dé­but de l’été.

« Après chaque show, je signe des au­to­graphes pour tout le monde. Des fois, je fais un spec­tacle d’une heure et de­mie, et j’en signe pen­dant trois heures, jus­qu’au der­nier. (...) Quelque part, c’est de la ré­flexion. J’au­rais ai­mé ça, le vivre, j’au­rais ai­mé ça, ren­con­trer mes chan­teurs pré­fé­rés, et j’au­rais ai­mé ça, avoir un pe­tit deux mi­nutes avec eux. Ça prend tel­le­ment pas de temps, c’est tel­le­ment simple, et ça les rend tel­le­ment heu­reux! »

Der­niè­re­ment, elle a col­la­bo­ré avec Da­vid Usher sur la chan­son Je re­pars, pre­mier ex­trait du nou­vel al­bum, en fran­çais, du chan­teur. Cette col­la­bo­ra­tion, comme avec El­vis d’ailleurs, ne se­ra as­su­ré­ment pas sa der­nière du genre.

« On en train de pen­ser à d’autres duos, pour un al­bum à moi ou ce­lui d’un autre chan­teur », confie-t-elle.

De­puis plu­sieurs se­maines dé­jà, Marie- Mai sillonne le Québec avec son spec­tacle Ver­sion 3.0. La chan­teuse a des dates à son agen­da jus­qu’en sep­tembre 2011.

L’EF­FET DES OLYM­PIQUES

Marie-Mai a été ré­vé­lée en 2003, dans la toute pre­mière édi­tion de Star Aca­dé­mie. De­puis, elle a pro­po­sé trois al­bums :

In­oxy­dable en 2004, Dan­ge­reuse at­trac­tion en 2007, et Ver­sion 3.0 en 2009. Le 28 fé­vrier, elle a été l’une des ar­tistes in­vi­tées, par le Co­mi­té or­ga­ni­sa­teur de Van­cou­ver 2010, à par­ti­ci­per aux cé­ré­mo­nies of­fi­cielles des Jeux olym­piques d’hi­ver. De­vant les 60 000 spec­ta­teurs du BC Place Sta­dium, elle a in­ter­pré­té sa chan­son Em­mène-moi. Re­trans­mise à la té­lé, sa pres­ta­tion a été vue par un au­di­toire es­ti­mé à trois mil­liards de té­lé­spec­ta­teurs.

Sa par­ti­ci­pa­tion à la cé­ré­mo­nie ne se­rait d’ailleurs pas étran­gère à la col­la­bo­ra­tion que vient de lui pro­po­ser So­ny sur l’al­bum Vi­va El­vis.

« Il y a des gens au Ca­na­da an­glais qui ne me connais­saient pas et qui m’ont connue grâce à ça », es­time la chan­teuse.

PHOTO D’ARCHIVES

La par­ti­ci­pa­tion de Marie-Mai à l’al­bum

Vi­va El­vis

MARIE-MAI

pour­rait l’ai­der à se faire connaître en­core da­van­tage au Ca­na­da an­glais.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.