RAÔUL DU­GUAY A SOIF DE VIE ET D’EAU

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Mi­chelle Coudé-Lord Le Jour­nal de Mon­tréal

MON­TRÉAL | Son der­nier disque date de 1999. À 71 ans, Raôul Du­guay a soif de vie et d’eau. Comme il le dit si bien, cet al­bum « est non pas un cri d’alarme mais d’es­poir ». C’est pour­quoi il a osé prendre tous ses éco­no­mies, 60 000 $, pour pro­duire cet al­bum que plu­sieurs pro­duc­teurs lui re­fu­saient.

« Ça de­vait être un cof­fret de trois al­bums... mais pour les deux autres, je vais at­tendre. Il n’est pas ques­tion ici de ré­hy­po­thé­quer ma mai­son. Mais j’avais tel­le­ment de choses à dire. Cet al­bum de­vait naître », dit l’au­teur-com­po­si­teur.

L’al­bum J’ai soif a quelque chose de spé­cial pour Raôul Du­guay.

« Pour la pre­mière fois, j’ai écrit toutes les pa­roles et mu­siques, sauf pour l’hom­mage au gros Pierre et pour Ode d’une belle inconnue, ce sont mes mu­siques. Ça m’a pris beau­coup de temps, je les ai com­po­sées au pia­no sans être un vrai pia­niste. Je trouve que j’ai ga­gné mon pa­ri en étant le co­réa­li­sa­teur et le di­rec­teur ar­tis­tique. J’ai pu en­fin voir ce que je va­lais et vou­lais », dit Raôul Du­guay.

As­so­cié au groupe Eau secours, Raôul Du­guay chante au nom de cette pla­nète qu’il veut tant pré­ser­ver.

« Je suis là pour aver­tir et di­ver­tir. J’ai en­vie d’em­bras­ser les gens et de leur don­ner une tape sur l’autre joue afin de les pré­ve­nir de faire at­ten­tion à la na­ture dont ils sont les gar­diens. Je donne un gros bec à tous ceux qui pro­tègent la beau­té du monde », dit-il sur un ton fier.

MES AÏEUX

Il y a de beaux col­la­bo­ra­teurs sur cet al­bum qui ont pour nom la gang de Mes Aïeux.

« Ils ont écrit un vé­ri­table chef-d’oeuvre pour la chan­son Gé­né­ra­tion. C’est donc un hon­neur de faire équipe avec ces beaux jeunes qui chantent avec moi La ma­rée aux mille vagues qui se porte à la dé­fense de notre beau Saint-Laurent.

Pour moi, Mes Aïeux, ce sont des por­teurs d’eau tout comme moi. C’est la re­lève », af­firme Raôul Du­guay.

L’al­bum com­prend 11 pièces et est co­réa­li­sé par Ma­thieu Dan­du­rand.

Il chante l’amour, dit oui à la na­ture et re­mer­cie sa blonde de lui avoir fait un si beau jar­din.

« Je le ré­pète, je suis là pour di­ver­tir mais aus­si aver­tir. L’eau est un bien com­mun qui ne doit ja­mais être pri­va­ti­sé. »

L’eau est le coeur de ce 16e al­bum de Raôul Du­guay.

« Ça parle aus­si de la ma­nière que l’homme se com­porte dans la na­ture. À mes yeux, c’est mon meilleur disque. Il vient de mes tripes, de mon coeur, de mes croyances. Cet al­bum, c’est moi, à 71 ans », conclut Raôul Du­guay. Raôul Du­guay se­ra à L’An­gli­cane de Lé­vis, le 28 oc­tobre.

PHOTO LES ARCHIVES, LE JOUR­NAL DE MON­TRÉAL

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.