Au­ré­lie La­flamme l’a fait gran­dir

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Mi­chelle Coudé-Lord MCLORD@JOUR­NALMTL.COM

MON­TRÉAL | Ma­rianne Ver­ville, la Au­ré­lie La­flamme du grand écran, rêve en­core de faire du ci­né­ma. Le Jour­nal

d’Au­ré­lie La­flamme lui au­ra don­né la vraie pi­qûre. La sor­tie du DVD lui rap­pelle à quel point sa vie de jeune ac­trice est née avec ce pre­mier grand rôle.

Ma­rianne Ver­ville a 16 ans et conti­nue sa vie de jeune fille. Bien sûr qu’être la ve­dette d’un film qui rap­porte plus d’un mil­lion de dol­lars au box-of­fice, Le Jour­nal d’Au­ré­lie La­flamme, change un peu la vie et le re­gard de cer­tains... gar­çons.

« Di­sons que cer­tains m’ont ta­qui­née. Ils ne sa­vaient pas trop ce qui se pas­sait dans ma vie. Mais je di­rais que mes vrais amis sont res­tés là, près de moi », ra­conte Ma­rianne Ver­ville, très heu­reuse de voir ar­ri­ver sur le mar­ché le DVD du film du Jour­nal d’Au­ré­lie La­flamme.

Ce film lui au­ra don­né ses ailes d’ac­trice, car Ma­rianne Ver­ville n’a qu’un but : ob­te­nir des rôles et en­core des rôles.

« Je passe beau­coup d’au­di­tions. Un pre­mier film ne vous donne pas un pas­sage ga­ran­ti sur au­cun pro­jet. Il faut faire ses preuves et c’est tout à fait nor­mal. Je suis heu­reuse d’avoir dé­cro­ché un rôle im­por­tant dans la nou­velle sé­rie de Ra­dio-Ca­na­da, Mau­vais Kar­ma, de l’au­teure ve­dette Isabelle Langlois. Je me sens tel­le­ment plus forte sur un pla­teau de tour­nage. Le Jour­nal d’Au­ré­lie La­flamme m’au­ra don­né cette confiance dont on a tant be­soin lors­qu’on dé­bute cette car­rière. Je crois que j’ai beau­coup gran­di sur ce pla­teau. »

Un peu comme si elle était de­ve­nue une jeune fille, Ma­rianne Ver­ville a quit­té le monde de l’ado­les­cence avec Au­re­lie La­flamme.

« Dé­fi­ni­ti­ve­ment, ceux qui m’en­tourent se sont vite aper­çus que j’avais pris beau­coup de ma­tu­ri­té et c’est bien. »

Et pas ques­tion que le suc­cès lui monte à la tête. « J’aime ren­con­trer les gens, leur par­ler du film, par­ta­ger mon ex­pé­rience. Je trouve ce­la très mo­ti­vant et en­cou­ra­geant. »

CONCI­LIER ÉTUDES ET TOUR­NAGE

Même si ce n’est pas tou­jours évident de conci­lier études et tour­nage, Ma­rianne Ver­ville est prête à faire tous les ef­forts pour at­teindre ses ob­jec­tifs et faire sa place dans le mi­lieu du ci­né­ma et de la té­lé­vi­sion.

« Je sais qu’il ne faut pas lâ­cher et que seul le tra­vail te donne ce que tu veux dans la vie. J’ai aus­si ap­pris ce­la avec Le Jour­nal d’Au­ré­lie La­flamme et c’est le fun, car mal­gré la lourde tâche, j’ai eu mes meilleures notes à l’école, même si je de­vais conci­lier les deux. J’étais très fière », dit la jeune fille.

Elle sou­haite avoir la chance de re­prendre son Au­ré­lie au ci­né­ma pour la suite, mais, réa­liste, elle sait qu’il lui faut être pa­tiente à cause des rai­sons bud­gé­taires.

« Ce n’est pas évident le fi­nan­ce­ment du ci­né­ma, au Québec. Mais j’ai bon es­poir et ce se­rait mer­veilleux de pou­voir la jouer à nou­veau cette Au­ré­lie », af­firme avec en­thou­siasme Ma­rianne Ver­ville. Le DVD du Jour­nal d’Au­ré­lie La­flamme main­te­nant dis­po­nible.

PHOTO D’ARCHIVES

MA­RIANNE VER­VILLE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.