Quelques bons vins du Québec

Je l’ai ser­vi à des amis sans dire ce que c’était évi­dem­ment, et tout le monde l’a bien ai­mé. Et tout le monde a sur­tout été très éton­né d’ap­prendre que c’était un vin du Québec.

Le Journal de Quebec - Weekend - - SAVEURS - Claude Langlois clan­glois@jour­nalmtl.com

C’était en fait L’Or­pailleur Blanc 2009 (13,75 $) et c’est vrai qu’il s’agit là de l’un des meilleurs vins blancs, si­non le meilleur, que pro­duit ac­tuel­le­ment le Québec. Et il est of­fert à la SAQ.

Fait avec du sey­val blanc, ce vin m’a sem­blé meilleur que ja­mais dans ce millésime. On le passe main­te­nant lé­gè­re­ment en bar­rique, ce qui lui donne de la ron­deur. Mais le vin est frais et équi­li­bré, et fait montre d’une fi­nesse cer­taine.

En toute hon­nê­te­té, ce vin ri­va­lise sans peine avec des pe­tits vins blancs de France et d’Italie.

Mais il y a aus­si d’autres bons pe­tits vins au Québec, et c’est un peu la mis­sion que se sont don­née Mi­chel Le­vac et Sé­bas­tien Vi­caire en fon­dant une pe­tite so­cié­té (Le­vac & Vi­caire).

Leur but : dé­ni­cher les meilleurs vins qui se font au Québec et, avec l’ac­cord de ces vi­gnobles, les faire dé­cou­vrir en­suite au pu­blic, tout en leur ser­vant d’agents au­près des hô­tels et des res­tau­rants.

C’est ain­si qu’ils ont réus­si à pla­cer un cer­tain nombre de vins du Québec dans des éta­blis­se­ments de re­nom comme le Lau­rieRa­phaël, le St-James, le Reine-Éli­za­beth, le Quin­tes­sence (Mont-Trem­blant) et le Del­ta no­tam­ment.

Un seul hic : pour le pu­blic, la plu­part de ces vins ne sont ven­dus qu’à la pro­prié­té. Si­non, il est pos­sible de contac­ter ces vi­gnobles via le site Web de Le­vac & Vi­caire (www.le­va­cet­vi­caire.ca).

Ils m’avaient fait goû­ter quelques vins cet été dont j’avais par­lé et ils ont re­pris l’ex­pé­rience, il y a quelques se­maines.

Je vous pré­sente donc au­jourd’hui ceux qui m’ont sem­blé par­ti­cu­liè­re­ment in­té­res­sants. En fin de chro­nique, je don­ne­rai les co­or­don­nées de ces vi­gnobles.

BLANCS

La Cu­vée des Sei­gneurs 2008, Ma­gog, Le Cep d’Ar­gent (15 $) : jo­li nez aro­ma­tique, comme « mus­ca­té » (il contient ef­fec­tive-

ROUGES

EN­CORE D’AUTRES VINS

J’ai goû­té éga­le­ment, dans d’autres cir­cons­tances, les vins du Vi­gnoble de la Ri­vière

du Chêne, à Saint-Eus­tache. Deux m’ont plu par­ti­cu­liè­re­ment et ils sont tous les deux of­ferts à la SAQ. ment du New York mus­cat, de même que du sey­val et du vi­dal), sec et ner­veux.

La Ma­ré­doise 2009, Dunham, Do­maine

des Côtes d’Ar­doise (13,15 $) : simple mais équi­li­bré, avec une im­pres­sion de dou­ceur en mi­lieu de bouche (il ne contient pour­tant que 3 g/l). Le 2008, que je n’ai pas goû­té, est of­fert à la SAQ mais on ne peut ache­ter le 2009 qu’à la pro­prié­té. Fait avec de l’au­rore et du sey­val.

Ré­serve des Che­va­liers 2009, Ma­gog,

Le Cep d’Ar­gent (15 $) : rond, moel­leux en mi­lieu de bouche, fran­che­ment hon­nête (fait avec du ma­ré­chal-foch, du chau­mac, du sainte-croix et du fron­te­nac).

Cu­vée Pres­tige 2008, Rou­ge­mont,

Vi­gnoble de La­voie (20 $) : note de ré­sine au nez (il a fait six mois de chêne), un boi­sé pré­sent en bouche éga­le­ment, mais il y a du fruit et, à l’aé­ra­tion, se dé­gagent de jo­lies notes de ré­glisse. Éton­nam­ment bon. Fait avec du ba­co, du fron­te­nac, du sainte-croix et du ma­ré­chal-foch.

Vi­gnoble Côte St-Charles Rouge 2007,

Pa­pi­neau­ville (16 $) : du fruit, de la fraî­cheur, de la pré­sence, de la per­son­na­li­té, j’ai vrai­ment été im­pres­sion­né par la qua­li­té de ce rouge fait avec du sainte-croix, du fron­te­nac et du lu­cie-kaul­mann.

William Blanc 2009 (13,80 $) : plu­tôt aro­ma­tique (il est fait avec du van­dal-cliche), on y dé­cèle au nez comme en bouche des notes de miel et aus­si — mais dis­crète-

ment — comme de sa­pi­nage. In­té­res­sant.

William Rouge 2008 (13,80 $) : un rouge sur les pe­tits fruits, un peu « à la beau­jo­lais », fa­cile à boire. Hon­nête.

En­fin, of­fert lui aus­si à la SAQ, un autre vin blanc : Vi­dal Ré­serve 2007, Do­maine Les Brome (22,45 $) : vieilli dans des bar­riques de chêne amé­ri­cain, le vin a pra­ti­que­ment di­gé­ré son bois main­te­nant; sur un jo­li fond de fruit, on y dé­cèle des notes de va­nille et de pâ­tis­se­rie; ceux qui aiment les vins boi­sés ap­pré­cie­ront.

CO­OR­DON­NÉES DES VI­GNOBLES

Le Cep d’Ar­gent, 1257, che­min de la Ri­vière, Ma­gog (Québec) www.cep­dargent.com. 1 877 864-4441. Do­maine des Vi­gnobles Côte d’Ar­doise, 879, rue Bruce (route 202), Dunham, (Québec). www.co­tes­dar­doise.com.

Vi­gnoble de la Côte St-Charles, 750, côte St-Charles, Pa­pi­neau­ville (Québec) J0V 1R0, (cour­riel : ro­land.drouin@fon­dex-sher­mont.com).

Vi­gnoble de La­voie, 100, rang de la Mon­tagne, Rou­ge­mont (Québec). www.de-la­voie.com. 450 469-3894.

Do­maine Les Brome, 285, che­min de Brome, Lac-Brome, J0E 1S0. www.do­mai­ne­les­brome.com. 450 242-2665. Vi­gnoble de la Ri­vière du Chêne, 807, Ri­vière-Nord, Saint-Eus­tache (Québec), J7R 0J5. www.vi­gno­ble­ri­vie­re­du­chene.ca. 450 491-3997.

Vi­gnoble de l’Or­pailleur, 1086, Bruce, Dunham (Québec) J0E 1M0. www.or­pailleur.ca. 450 295-2763.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.